ZOO

Décès de Jean Graton: l'auteur qui a sublimé l'automobile

Jean Graton, l'auteur de bandes dessinées de la série iconique Michel Vaillant est décédé ce jeudi 21 janvier 2021 à Bruxelles à l'âge de 97 ans, entouré des siens selon l'éditeur Dupuis.

L’un des derniers monstres de l’âge de d’or de la BD Franco Belge, Jean Graton, est décédé ce jeudi 21 janvier 2021 à Bruxelles à l'âge de 97 ans, entouré des siens. Créateur notamment de la série Michel Vaillant en 1957 pour Le Journal de Tintin, Jean Graton a façonné une œuvre unique et admirable qui a émerveillé plusieurs générations de petits et grands lecteurs de bandes dessinées.

Toute sa carrière, Graton va emmener ses lecteurs sur les circuits d'Europe et d'Amérique

Toute sa carrière, Graton va emmener ses lecteurs sur les circuits d'Europe et d'Amérique
© Fondation Jean Graton


Né le 10 août 1923 à Nantes, il a été nommé Commandeur des Arts et des Lettres, Chevalier de l'Ordre de Léopold, ses amis et collègues s'appelaient Goscinny, Uderzo, Charlier, Peyo, Roba, Franquin, etc.

Un fou du volant


Véritable ambassadeur du sport automobile, il a créé une famille, une entreprise et une marque, qui rayonnent encore aujourd'hui dans les librairies comme autour des circuits automobiles. Sa première œuvre de fiction publié en juin 1953, La première ronde, a pour cadre le célèbre Grand Prix de Belgique de Formule 1 à Spa-Francorchamps et son Raidillon. Parmi ces lecteurs de Michel Vaillant, plusieurs sont devenus des pilotes de F1, parmi les plus grands, journalistes, et même designers.


Graton va s'inspirer des stars de la F1 comme Prost pour ses œuvres

Graton va s'inspirer des stars de la F1 comme Prost pour ses œuvres
© Fondation Jean Graton


En 2017, une certaine vaillante numéro 31 pilotée par J. Canal, N. Prost, B. Senna et F. Albuquerque remporte le championnat du monde d'endurance de sa catégorie en terminant quatre fois en première position et quatre fois sur le podium sur les neuf courses du championnat. Jean Graton est né dans cet univers de la course, son père était commissaire au Club Motocycliste Nantais et organisateur de courses régionales. Il savait transmettre sa passion avec style.

Un auteur du réel

Il était le premier à comprendre que pour raconter, il fallait s'inspirer du réel. Jean Graton a assisté aux courses à peu près partout dans le monde, se liant d'amitié avec les pilotes, les chefs d'écuries et les directions des circuits, accumulant des milliers de photos et de documents qui donnent à son travail le cachet de l'authenticité. Cela et son sens inné du mouvement et de la narration ont fait de Michel Vaillant une série exemplaire de plus de 70 tomes et respectée par tous les amoureux du sport auto. Retraité depuis 2004, Jean Graton a laissé au Studio Graton la charge désormais de la totalité du travail graphique des nouveaux Michel Vaillant.

Jean Graton entouré de Tibet, Uderzo et Goscinny,

Jean Graton entouré de Tibet, Uderzo et Goscinny,
© Fondation Jean Graton


Jean Graton n'était pas que le créateur de Michel Vaillant, c'était un formidable dessinateur. Le Nantais a produit des illustrations du journal Les Sports, les Belles Histoires de l'Oncle Paul dans Spirou, les couvertures et Histoires Complètes du journal Tintin, Julie Wood, les Labourdet.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants