ZOO

iLatina se lance dans le financement participatif

Les éditions iLatina lancent leur premier projet de financement participatif sur Ulule avec Un coup de cafard. Ils ont jusqu’au 14 avril pour récolter les 5 000 euros nécessaires à la publication de cette bande-dessinée.

Il ne vous reste plus que quelques jours pour aider Les éditions iLatina a accomplir leur premier projet en financement participatif sur Ulule: Le coup de cafard. Seuls près de 1 800 euros ont été récoltés pour l’instant sur les 5 000 euros nécessaires pour publier la bande dessinée de Cecilia "Gato" Fernández.

Le roman graphique percutant de la victime d'un inceste intrafamilial

Le roman graphique percutant de la victime d'un inceste intrafamilial
© iLatina

L’autrice argentine expose l’histoire de Lucía, son alter ego. Elle raconte sa vie quotidienne en tant que petite fille à Buenos Aires, en Argentine. Elle évoque sa relation avec sa mère et son frère, mais aussi avec Alberto, son père qui abuse d'elle. Le Coup de Cafard aborde donc une thématique forte et complexe de façon subtile, racontée de la main de la victime sans pour autant recourir au récit autobiographique.

La BD latino-américaine

iLatina est une maison d’édition dédiée à la publication de bandes dessinées latino-américaines. Leur ambition: donner aux jeunes auteurs sud-américains la possibilité de produire des projets personnels, uniques et de faire découvrir le riche patrimoine de la BD latino-américaine.

De nombreuses contreparties en échange du soutien

De nombreuses contreparties en échange du soutien
© iLatina

Aventure, polars, autobiographies, grands classiques, essais ou récits engagés, ils ne fixent pas de limites thématiques et espèrent ainsi pouvoir faire découvrir de nouveaux horizons graphiques et narratifs venus d'Amérique du Sud.

Ilatina confie dans son communiqué qu’«en contribuant à ce projet, vous permettez à notre jeune maison d’édition de donner une chance aux jeunes auteurs sud-américains de créer des projets personnels, uniques et qui portent la voix de leurs auteurs».

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants