ZOO

Pas le temps de souffler

Blue Giant, plongé par excellence dans le monde du jazz chez Glénat, poursuit sa route à travers trois saisons sur papier et une exposition aux Rendez-vous de la BD d’Amiens les 5 et 6 juin prochain.



Shinichi Ishizuka avait déjà déstabilisé ses lecteurs avec Vertical, sa précédente série dédiée à l’alpinisme. Le sujet principal du récit était en fait l’amour de la montagne et l’acceptation de sa macabre dangerosité dans une joie candide désarmante. L’auteur est moins subversif avec Blue Giant qui narre simplement l’épopée d’un jeune homme passionné de saxophone en route pour devenir le meilleur jazzman du monde. Si la passion et la culture de l’incessant effort sont nécessaires à la progression du personnage autant qu’à celle du récit, c’est dans la richesse des rencontres, puis des situations artistiques que l’histoire prend de l’ampleur.








FREE MIND, FREE JAZZ

Dai est lycéen et joue au basket quand il abandonne tout suite à sa découverte de la puissance du jazz. À l’aide d’un saxo- phone dans lequel il va laborieusement souffler à pleins poumons au bord d’une rivière calme, puis aidé par des amis qui vont remarquer le développement de cette incroyable intensité sonore, le jeune homme va mettre un pied sur scène jusqu’à ce que, grisé par les performances live et accumulant de l’expérience, il s’extraie de son petit club pour viser concrètement le sommet.

JAZZ IT UP

Shinichi Ishizuka réussit immédiatement à retranscrire cette virulence sonore du jazz qui s’emballe au côté de son musicien, ce souffle qui vient du fond des tripes, cet ensorcellement de l’impulsivité d’un jazz brut. L’exposition que tente de lui consacrer le festival d’Amiens depuis l’année dernière aura la lourde responsabilité de mettre physiquement en scène cette magie musicale.





Article publié dans le Mag ZOO N°81 Mai-Juin 2021

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants