ZOO

Amiens flambe aux couleurs de L’âge d'or

Un peu tôt pour fêter les 25 ans de carrière de Cyril Pedrosa, et trop tard pour les 20 ans. Même s’il n’habite pas Amiens, la petite Venise du Nord devient la capitale Pedrosienne avec deux expositions.

L’équipe de bénévoles des Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens attendait ce moment depuis longtemps, ils peuvent enfin occuper l’espace de 170 m2 de la Halle Freyssinet avec une grande rétrospective de l’œuvre de Cyril Pedrosa. Tout en cherchant à être la plus exhaustive possible, cette exposition propose avant tout un parcours contemplatif à travers 5 œuvres charnières de l’auteur.





L’INTROSPECTION EXPOSÉE

Elle ouvre bien entendu sur Ring Circus. La série réalisée avec son ami David Chauvel qui représente pour le dessinateur son initiation au monde du 9e art.

Puis vient le tournant Les 3 ombres, l’album qui devait être le dernier. Après un peu moins de 10 ans de carrière, Cyril Pedrosa entre dans une période de doute et songe sérieusement à quitter ce médium dans lequel il ressent une forme d’impasse. Comme chant du cygne, il se plonge dans l’écriture d’une histoire inspirée par la proche disparition d’un enfant. De cette tragédie, de la colère ressentie en écho à sa propre paternité, Pedrosa tirera un magnifique album au noir profond, écrit en occultant toute considération de succès.

Grâce à la découverte d’une nouvelle liberté, ce qui devait être la fin d’une carrière devient une seconde vie artistique pour l’auteur qui s’engagera dans des créations toujours plus introspectives. S’ensuivront Portugal, le voyage intérieur d’un auteur de BD en crise qui se questionne sur la transmission intergénérationnelle, puis Les Équinoxes réunissant une galerie de personnages qui interagissent sans pour autant s’extraire de leur solitude.

L’ARBRE ET LA MATIÈRE

Une rétrospective ne pouvait que se terminer par la dernière œuvre en date, et quelle œuvre ! Avec L’Âge d’or, Cyril Pedrosa et Roxanne Moreil usent de la fable au Moyen- Âge pour évoquer l’utopie politique. Cette partie présente d’ailleurs le clou de l’exposition par la représentation physique d’un arbre haut de plusieurs mètres qui devrait impressionner les visiteurs précipités dans un univers aux couleurs flamboyantes. Mais la richesse graphique du diptyque est telle qu’une seule exposition ne pouvait suffire à lui faire honneur. Dans le prolon- gement des Rendez-vous de la Bande Dessinée, le visiteur peut découvrir jusqu’au 10 octobre une seconde exposition, théma- tique cette fois, des originaux de L’Âge d’or. Un excellent moyen de prolonger la magie.


L'âge D'or est l'une des oeuvres majeures de Cyril Pedrosa

L'âge D'or est l'une des oeuvres majeures de Cyril Pedrosa
© Aire Libre




Article publié dans le Mag ZOO N°81 Mai-Juin 2021

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants