ZOO

Faites chauffer la gomme !

Après le Tour de France cycliste des Années folles, l’auteur de Flamme rouge s’attaque à une nouvelle forme de course : la Formule 1 des années 60. Ça va chauffer…

Les moteurs vombrissent sur la piste de course américaine… à moins que ce ne soit en France, en Grande-Bretagne ou en Italie ? Les bolides sont alignés sous une chaleur étouffante dans l’attente du départ. Soudain, le drapeau se lève et les pilotes lancent à toute allure leurs automobiles en forme de cigare. Peu importe dans quel état ils passeront la ligne d’arrivée, l’important est d’être le premier !

Il est inutile d’être passionné de sport automobile pour savourer les subtilités des parties de Heat (« chaleur » en anglais) durant lesquelles les joueurs vont devoir gérer la boîte de vitesse de leur véhicule, ses accélérations et le circuit où se déroule la course. Les règles de base sont assez simples : chaque joueur gère une automobile, son deck de cartes Vitesse et un petit plateau individuel sur lequel il surveille sa boîte de vitesse et la chaleur du moteur (représentée par une réserve de cartes). Lorsque le coureur positionne son levier de vitesse en Première, il ne jouera qu’une carte de sa main, s’il est en Quatrième il devra en jouer 4. À priori, pour être le plus rapide il suffit donc de rouler pied au plancher… sauf qu’un circuit n’est pas une longue ligne droite, il y a des virages qu’il faut traverser à une vitesse limitée. Si on aime le risque, on peut passer un virage un peu plus rapidement que convenu et alors le moteur chauffe : le pilote doit intégrer à son deck les cartes Heat de sa réserve. Si le moteur a trop chauffé, c’est le tête-à-queue !*

Heat

Heat
© Days of wonder, 2022

Surchauffe, stress et météo

La maîtrise de la mécanique de Heat demande quelques parties de découverte avant d’ajouter le piment des modules avancés. D’abord l’Atelier qui personnalise la voiture avec 3 cartes Améliorations choisies selon la configuration du terrain et la stratégie qu’on veut mettre en œuvre : booster sa vitesse, faciliter le refroidissement du moteur ou la gestion du stress… Le module Météo et conditions de la piste modifie la préparation des bolides et certains secteurs du circuit. Sans oublier des règles de Championnat qui permettent de jouer plusieurs parties à la suite avec un scoring global. Pilotes, au Départ !

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants