ZOO

À la poursuite des moulins

À peine quelques mois après l’Enfer de Dante, bd Boum ouvre ses portes aux frères Brizzi pour honorer leur travail sur Don Quichotte de Cervantes.

Don Quichotte

Don Quichotte © Gaëtan et Paul Brizzi

Paul et Gaëtan Brizzi sont au cœur de l’actua­lité, avec pas moins de deux adaptations qui sortent pratiquement en même temps, Don Quichotte, chez Daniel Maghen (9 novembre) et La Chute de la maison Usher, Et autres histoires extraordinaires, chez Futuropolis (1er novembre).

Crayon vivant et expressif

Mis à l’honneur ici, le travail sur Don Quichotte est certes plus sobre, plus ramassé, mais il permet néanmoins de rendre compte de la finesse du dessin au crayon débarrassé de tous ses effets superflus, et du très beau travail sur les expressions qui est au centre de cette œuvre magistrale, comme on peut s’en rendre compte au fil des planches exposées. D’autant que se glissent deci delà des illustrations d’intérieur absolument magnifiques où l’on retrouve les atmosphères, les détails, ce sens de la composition caractéristique du style des deux frères.

Mais ce qui apparaît davantage sur ces pages, c’est l’apport de ces années à travailler dans l’animation, cette fluidité dans les mouvements, ces gestes qui entraînent le regard de lecteurs. On glisse littéralement d’une case à l’autre, séduit et souriant devant les mimiques des uns et des autres. Paul et Gaëtan nous prennent par la main et nous offrent un spectacle en l’honneur d’un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature mondiale.

Les aventures inspirantes de Don Quichotte

De nombreux autres artistes se sont penchés sur les péripéties de Don Quichotte de la Mancha et son fidèle compagnon, Sancho Panza, s’amusant des délires picaresques de ce duo contrasté, qui s’aventurait en marge du grand récit de chevalerie classique et héroïque. Le sujet idéal pour des auteurs qui veulent s’essayer à d’autres ambiances, jouer sur des expressions, la gestuelle, se frottant ainsi à la légende littéraire, haute en couleur. On imagine le chevalier décharné affrontant son moulin sous le regard médusé de son malheureux écuyer.

Une agréable façon de relier la littérature et l’Art pour tous les amateurs de dessins purs.

Article publié dans le Mag ZOO N°95 Novembre-Décembre 2023

Pour aller plus loin

Afficher plus

ZOO95

BdBOUM2023

Exposition

Adaptation

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants