ZOO

La communication non-violente selon Marjorie Danna

Auteur(s) :
Marjorie Danna

Marjorie Danna, conférencière et formatrice en relations humaines et psychologie positive, est désormais autrice avec Sam et le pouvoir des mots. Un livre pour mieux communiquer avec la communication non-violente : une approche humaine qui permet de mieux communiquer ensemble qu’elle nous présente.

Près de 300 personnes ont contribué jusqu’au 18 novembre au financement d’un album pour apprendre à mieux communiquer en famille ou à l’école : Sam et le pouvoir des mots. Au départ de ce projet, il y a Marjorie Danna, qui est conférencière et formatrice en relations humaines et psychologie positive avant d’être l’autrice de cette œuvre.

Sam et le pouvoir des mots devient un bon outil pour les enseignants

Sam et le pouvoir des mots devient un bon outil pour les enseignants


Il y a 5 ans maintenant, Marjorie Danna a créé un spectacle du nom de Sam et le pouvoir des mots. Le but est de sensibiliser les enfants et les adultes qui les accompagnent à la communication non-violente. Pour elle : « C’est un moment joyeux, ludique et interactif autour de ce thème. À 3 - 4 personnes, on faisait intervenir les enfants pour qu’ils s’approprient cette grammaire non-violente ». Mais elle assure que quand elle a débuté ces représentations, elle l’a « directement imaginé en livre », le voici aujourd’hui.

Une histoire de rencontre

C’est à la suite de nombreux retours de parents qu’elle a décidé de totalement se lancer dans son projet de livre. Comme elle le présente : « Souvent, à la fin du spectacle, les adultes viennent me voir pour me dire que c’est dommage qu’il n’y est pas un livre pour continuer à discuter de communication non-violente à l’école ou à la maison ». Mais c’est la rencontre de l’éditrice de la maison d’édition Pera, Claire Turan, qui va permettre de lancer son projet. « Je lui ai parlé de la possibilité de créer une collection autour d’un personnage qui s'appellerait Madame Com'Com', ça a matché de suite », explique l’autrice.

 Madame Com’Com’ a un super-pouvoir : celui de mieux communiquer avec les autres…

Madame Com’Com’ a un super-pouvoir : celui de mieux communiquer avec les autres…


Mais Marjorie Danna avoue qu'elles « se sont posées plein de questions, surtout pour savoir si ce sera un one shot ou une collection ». L’éditrice lui a présenté Nicolas Haverland, la conférencière a, « tout de suite adoré son style », car elle l’a trouvé « très doux dans son dessin ». Pour la mise en page, ils ont pu avoir l'aide de Cynthia Thiéry, qui a « permis de mettre en valeur l’histoire ».

De nombreux outils pour communiquer

L’album s’adresse essentiellement aux enfants à partir de 7 ans, pour lire seul plus 8 ans. Mais comme le présente Marjorie Danna « le but est vraiment de le lire en famille et à l’école, car c’est vraiment un outil pédagogique en plus d’être une histoire ».

Dans l’album, il y a l’histoire de Sam, mais dans certaines pages, on va aussi demander aux lecteurs de se poser les mêmes questions que le héros avec des pages miroirs. « Le but est de montrer qu’on apporte tous des réponses différentes », explique l’autrice.

Découvrez Tukitu le chacal et Gigi la Girafe pour mieux communiquer

Découvrez Tukitu le chacal et Gigi la Girafe pour mieux communiquer

On retrouve aussi deux personnages qui sont à découper à la fin de l’album, Tukitu le chacal et Gigi la girafe. Avec cet outil, Marjorie Danna présente que « l’enfant va pouvoir exprimer sa colère avec comme substitut le chacal, pour montrer que quelque chose ne va pas ».

Nous pouvons découvrir aussi une liste de tous les sentiments et besoins, pour apprendre à communiquer différemment. L’autrice prend comme exemple que « si ma sœur rentre dans ma chambre, au lieu de lui dire de dégager, avec cette liste, je vais trouver que je suis furieux, je pourrais apprendre qu’il vaut mieux lui répondre que j’ai besoin de calme ». Ce système « permet de nommer au lieu d'agresser ». Le plus important est d’utiliser le pouvoir de l’OSBD très présent dans l’histoire : on Observe, on parle de nos Sentiments, on exprime nos Besoins, pour faire une Demande précise à l’autre.

Nous pouvons surtout découvrir dans cet album une chanson créée sur l’air de YMCA pour OSBD. Une chanson que Marjorie Danna a élaborée d’abord pour le spectacle. « J’ai pu avoir des retours de parents qui me disaient que leurs enfants continuaient de chanter cette chanson surtout quand ils entendaient la vraie YMCA », évoque-t-elle.

Sam se réveille, mais la journée commence mal. Comme souvent il faut se dépêcher, recevoir des ordres, essayer de se faire comprendre des autres…

Sam se réveille, mais la journée commence mal. Comme souvent il faut se dépêcher, recevoir des ordres, essayer de se faire comprendre des autres…

Mais que se passe-t-il dans Sam et le pouvoir des mots ?

Sam est un garçon de 8 ans qui va vivre une journée magique. Alors qu’il bataille dès le réveil avec ses parents, puis avec sa meilleure amie, son enseignant… Il va vivre une rencontre étonnante avec Madame Com’Com’.

Dans ce tome, on parle de communication non-violente, mais Marjorie Danna « que dans de prochains tomes avec Madame ComCom’, on exploite des thèmes comme la psychologie positive ou des accords toltèques ». C’est donc le début d’une collection qui a pour « but d’apporter des accroches de développement personnel au sein des familles par le biais des enfants ».

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants