ZOO

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? (Septembre 2013)

couverture de l'album Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ?

Éditeur : Dargaud

Scénario : ZidrouDessin : RogerColoriste : Roger

Genres : Documentaire BD, Récit de vie

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.99€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Il y a les super-héros, les héros de romans, et le héros du quotidien. Madame Hubeau fait partie de cette dernière catégorie et se bat pour rendre la vie de son fils handicapé un peu plus facile. Si vous cherchez de l’émotion et de la tendresse, vous avez frappé à la bonne porte...



Catherine est veuve et vit avec son fils Michel, ou Michelou comme elle aime à l’appeler. Michel aime jouer à Puissance 4 et à la Play, regarder Hippie Papy, porter son tee-shirt préféré, manger du chocolat et aller au parc avec sa maman. Mais il aime aussi regarder des pornos et draguer les filles.

Michel a 43 ans et sans ce fichu accident de voiture, il serait un adulte tout à fait comme les autres qui pourrait lui aussi emmener sa maman au cinéma. Tranche de vie par tranche de vie, Zidrou et Roger nous ouvrent les portes de son quotidien aux côtés de sa maman, tantôt joyeux, tantôt impitoyable, mais toujours très tendre.

Peu de paroles, beaucoup d’émotions et de pudeur, voilà le combo gagnant de cet album. Zidrou et Roger nous ouvrent les portes du quotidien fragmenté de Catherine et Michel, tantôt joyeux, tantôt impitoyable, mais toujours très tendre. Et si les dialogues sont peu nombreux c’est pour laisser toute sa place à l’expressivité des dessins, trahissant dans les moindres détails les pensées intérieures des personnages. Somptueux, ils sont appuyés par une mise en couleur toute particulière, assimilant chaque situation à une teinte dominante.

Lorsqu’on saisit la main de Michel et Catherine, ce n’est pour la lâcher qu’avec tristesse à la fin de la lecture, heureux d’avoir pu partager un petit bout de leur vie extraordinaire. Une telle maîtrise d’un sujet aussi difficile qu’est le handicap force le respect et on ne saurait que vous conseillez la lecture de cet ouvrage plein de belles émotions…

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants