ZOO

La Vision de Bacchus (Février 2014)

couverture de l'album La Vision de Bacchus

Éditeur : Delcourt

Scénario : Jean DytarDessin : Jean Dytar

Collection : Mirages

Genres : Documentaire BD, Récit de vie

Public : À partir de 12 ans

Prix : 16.95€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

En 1510, la peste a envahi la cité des doges et fait des ravages parmi ses habitants. Le peintre Giorgione ne fait hélas pas exception. Mais il ne veut pas mourir avant d’avoir retransmis sur la toile l’éclat de sa première émotion picturale qui lui a été insufflée par un certain Antonello de Messine. Un très bel album qui mêle à la fois amours, rivalités et histoire de l’art.

1475. Le peintre Antonello de Messine s’installe à Venise avec son fils. Dans ses bagages, son matériel, son talent, ainsi qu’une toute nouvelle technique de portrait. Alors que sa popularité est au plus haut et qu’il rivalise avec le grand Bellini, un notable lui passe une commande peu banale : « incarner par les pouvoirs de la peinture, la grâce absolue d’un être ». Le maître devra peindre sa femme et la transcender par la peinture. Un défi et une aventure qui épuiseront l’artiste mais qui seront à l’origine d’un véritable chef d’œuvre.

Avec La vision de Bacchus, Jean Dytar s’attaque à l’éternelle quête du vrai des artistes de la Renaissance. Parvenir à représenter un sujet au-delà de ce que voit l’œil, lui donner vie, là est le véritable but. C’est cette quête, et les tourments qu’elle engendre, que Jean Dytar raconte avec intelligence et justesse.

La douceur des traits ainsi que les tons pastels employés véhiculent une certaine douceur de vivre. Les beautés de Venise y sont dépeintes comme dans un livre de conte mais perdent de leur éclat et de leur gaieté au fur et à mesure que le récit lui-même s’assombrit. Un joli parallèle.

Au-delà de l’histoire elle-même, Jean Dytar nous offre une vision psychologique très intéressante sur les difficultés des artistes de la Renaissance à représenter ce qui ne l’a encore jamais été auparavant.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (2)

note de la critique de julietta

Un magnifique album qui nous plonge en pleine Renaissance et nous dévoile les secrets des peintures de l'époque. A travers l'histoire de quatre peintres et de leur rivalité, l'auteur s'attarde sur leurs toiles pour en révéler tous les secrets et nous livrer un vrai cours d'histoire de l'art.

Posté le 24/03/2014 à 11h37

J'ai adoré ! Apparemment son premier album est également très beau, je crois que ce sera ma prohcaine lecture !

Posté le 24/03/2014 à 10h37