ZOO

Platon La Gaffe - Survivre au travail avec les philosophes (Novembre 2013)

couverture de l'album Platon La Gaffe - Survivre au travail avec les philosophes

Éditeur : Dargaud

Scénario : Charles PépinDessin : Jul

Genres : Documentaire BD, Humour

Public : À partir de 12 ans

Prix : 19.99€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Marre du monde de l’entreprise ? Manque de recul face à cet univers où les requins rodent entre la photocopieuse et la machine à café ? Le remède qu’il vous faut est à mi-chemin entre le précis de philosophie et la blague du jour : il suffit de suivre Platon la gaffe, stagiaire de Cogitop, dans ses mésaventures…

Que les allergiques à Kant, Socrate et autres triturés du ciboulot s’abstiennent. L’humour de Jul, ses jeux de mots et ses personnages décalés sont bien là mais ils ne suffisent pas à convertir un désabusé des Lumières… En revanche si vous ne souffrez pas de migraines à chaque fois qu’un concept de philosophie est prononcé, vous avez le profil idéal pour découvrir le monde de l’entreprise par le prisme de cette science humaine, trop souvent cantonnée à la Terminale.

En suivant Platon lui-même, vous visiterez Cogitop où tous les employés sont des philosophes, même le coursier, BHL pour ne pas le citer… Assis entre Sartre et Aristote, vous reverrez votre perception du travail et apprendrez beaucoup de la philo. L’humour lourdingue de la BD fait passer comme une lettre à la poste les pages qui détaillent les plus grandes doctrines philosophiques et leur rapport à l’entreprise. On en demandait pas moins d’un livre où même l’organigramme qui sert de page de garde est à la fois matière à réflexion et au fou rire.

Le trait de Jul répond parfaitement aux propos de Charles Pépin. Il fait entrer dans nos caboches à coups de détails désopilants les idées et les personnalités de certains illustres penseurs… Comme quoi les trouvailles comme la machine à café à ciguë et le « toge Friday » valent bien toutes les fiches de bachotage…

L’idée est pédagogique, le propos est plaisant et le nombre de théories rendues accessibles en quelques pages est impressionnant : alors en route vers le boulot, Platon la gaffe sous le bras !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants