ZOO

Edgar Allan Poe, Hantise (Janvier 2014)

couverture de l'album Edgar Allan Poe, Hantise

Éditeur : Soleil

Scénario : Stéphane LouisDessin : Bastien Orenge, Thomas VerguetColoriste : Daviet, Véra

Collection : 1800

Prix : 13.95€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

2.5

Dessin

4.0

« Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis. » Le scénariste Stéphane Louis explore cette citation de Poe pour la collection 1800 de Soleil. Il tisse à l’aide de Bastien Orenge et Thomas Verguet un monde entre cauchemar et réalité, qui ressemble bon gré mal gré à un hommage au célèbre écrivain.

L’influence du célèbre écrivain Edgar Allan Poe dans la littérature fantastique est incontournable et l’hommage à cet auteur mérite bien sa place dans la collection 1800 de Soleil. Son mythe est d’autant plus grand que les causes réelles de sa mort demeurent à ce jour le sujet de nombreuses spéculations, auxquelles vient s’ajouter Edgar Allan Poe, Hantise.

La vie du célèbre nouvelliste est fantasmée par le scénariste Stéphane Louis. Du Masque de la mort rouge au Scarabée d’or, les crimes commis dans cette BD et les hallucinations de Poe ne sont que des références à son oeuvre. Seule une certaine Mme Hyde apporte une touche de Robert Louis Stevenson. Ce tourbillon de clins d’oeil littéraires sont autant susceptibles de perdre le lecteur que de l’inviter à découvrir ou redécouvrir les nouvelles cultes de ce grand maître du fantastique.

La mise en scène graphique proposée par Bastien Orenge et Thomas Verguet plonge immédiatement le lecteur entre cauchemar et réalité. Leur utilisation des ombres et de la perspective des corps, associée à une dynamique de cases efficace, trouble et amène judicieusement la conclusion de cette histoire plus qu’étrange.

Le pot pourri de littérature proposé par Stéphane Louis peut sembler peu digeste et alambiqué au lecteur peu avisé. Associé au graphisme réussi de cette Hantise, il offre néanmoins un hommage initiatique plaisant à l’oeuvre du célèbre Edgar Allan Poe.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants