ZOO

Les Damnés de Paris (Mars 2014)

couverture de l'album Les Damnés de Paris

Éditeur : Vents d'Ouest

Scénario : Michaël Le GalliDessin : Marie Jaffredo

Collection : Hors Collection

Genres : Aventure, Historique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 22.00€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Paris, gare Saint-Lazare, mai 1869. La jeune Constance Desprez arrive de province avec une seule idée en tête : retrouver son fils qui lui a été enlevé à la naissance. Mais Constance ne connaît rien de Paris et son innocence attire les prédateurs. Afin de retrouver son enfant, la jeune femme va devoir s’entourer des bonnes personnes. Un récit beau et touchant dans un Paris en pleine effervescence artistique et intellectuelle.

Les années ont passé depuis que le petit garçon de Constance lui a été enlevé mais elle ne l’a jamais oublié. Elle monte à Paris pour tenter de le récupérer. Après être tombée sur des personnes peu recommandables, son chemin croise celui de Darius, un jeune gavroche attendrissant qui lui présente le célèbre caricaturiste André Gill. Désormais bien entourée, Constance semble promise à un avenir plus radieux et sa tâche plus aisée. Cependant, dans la ville lumière, la réalité n’est pas toute rose.

Michel Le Galli nous offre un scénario riche et touchant dont nous pourrions facilement envisager une adaptation cinématographique. Le lecteur débarque à Paris en même temps que Constance et découvre avec elle un Paris bouillonnant, sur fond de grands travaux haussmanniens. Y règnent les grands esprits et les grands artistes de l’époque tels que Gambetta, Zola, Nadar, Cézanne, Renoir… Et au milieu de ce tumulte, l’histoire tragique de Constance…

Architecte-urbaniste de formation, Marie Jaffredo s’est inspirée de dessins et photographies de l’époque afin de représenter la capitale le plus fidèlement possible. A travers des teintes majoritairement jaunes et lumineuses, c’est avec une grande poésie qu’elle nous dépeint ce Paris bohème en pleine effervescence.

Un très bel album dont certaines pages ne sont pas sans rappeler les aquarelles des peintres de Montmartre.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants