ZOO

Carnets de Thèse

couverture de l'album Carnets de Thèse

Éditeur : Seuil

Scénario : Tiphaine RivièreDessin : Tiphaine Rivière

Genres : Récit de vie

Public : Tout public

Prix : 19.90€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

4.5

Jeanne, qui n’en peut plus d’enseigner en ZEP, décide de donner un véritable élan à sa carrière en se lançant dans une thèse sur Kafka. Si elle avait su dans quel enfer kafkaïen elle allait entrer… Plus que le sujet de sa thèse, c’est la vie de Jeanne durant ses recherches que l’on va voir défiler avec un réel plaisir.

La thèse, ce but sublimé par tous jeunes étudiants ou professionnels, et enfer sur terre pour tous thésards. La thèse, plus précisément les années de thèse, sont le principal sujet de ce roman graphique. Jeanne décide de se lancer dans une thèse sur le motif labyrinthique dans la parabole de la loi dans Le procès de Kafka.

Son parcours loin d’être ennuyeux se révèle comme un régal d’humour, de cynisme et de caricature du monde universitaire et de ses lois très particulières. Du maître de recherche hautain à la secrétaire toute puissante ne cherchant qu’à éviter de travailler, en passant par la famille qui ne comprends rien ni au sujet ni à ce choix de « carrière », tout est montré avec une certaine justesse. L’enthousiasme des débuts fait vite place à l’abattement puis, au bout de longues années, à la peur de finir. Sentiment compréhensible quand vous avez englouti trois à sept ans de votre vie pour un mémoire qui sera peut-être lu par une poignée de personnes.

Le dessin simple et caricatural, à la limite du journalistique, aurait pu lasser. Il devient au contraire une force indéniable de cet ouvrage. L’état psychologique des personnages ainsi que leur trait principal de caractère apparait immédiatement. Cette représentation intelligente enrichit le récit sans jamais l’étouffer. Quant aux pages qui montrent au fil des années l’évolution des visages des thésards, elles sont simplement géniales.

Ce livre est à mettre entre toutes les mains, pour que les thèses soient bannies de toutes conversations !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de L'historien

Malgré un dessin un peu "simpliste", cette BD est un véritable bonheur a lire. L'humour y est très fin.

Posté le 25/04/2015 à 22h31