ZOO

Chicagoland (Septembre 2015)

couverture de l'album Chicagoland

Éditeur : Delcourt

Scénario : Fabrice Colin, R. J. ElloryDessin : Sacha Goerg

Collection : Mirages

Genres : Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 15.95€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.5

Dessin

3.0

Trois personnages, trois destins brisés : un tueur qui cache des lourds secrets, un policier usé et une jeune femme qui ne se remet pas de la disparition tragique de sa petite sœur. Voici les figures de ce roman graphique noir et efficace, qui nous entraîne dans le Chicago des fifties.

Le récit s'ouvre sur l'exécution de Lewis Woodroffe, qui paye pour le meurtre par strangulation de la jeune Carol Shaw, quelques années auparavant. Assistent à son exécution Maryanne, la sœur de la victime, et Robert Maguire, l'inspecteur jadis en charge de l'enquête. Maryanne attend beaucoup de cette journée, espérant enfin retrouver la paix... Les confidences de Robert, convaincu de l'innocence du condamné, ne vont pas l'y aider.

Adaptée de la trilogie de R. J. Ellory, cet album en reprend l'habile construction. Divisé en 3 chapitres qui nous donnent chacun le point de vue de l'un des trois protagonistes, l'intrigue se construit petit à petit jusqu'à dévoiler au lecteur, et au lecteur seulement, la glaçante vérité.

On connaît le talent d'Ellory pour le genre policier et les auteurs de Chicagoland parviennent à rendre cette qualité d'écriture, à travers notamment l'ambiguïté et la complexité des personnages aux postures pourtant attendues : le vieux briscard de flic blasé, la jolie jeune femme assoiffée de vengeance, le tueur à qui on devine bien des tourments intérieurs...

S'ajoute à un scénario fluide et précis un dessin sobre et élégant, qui laisse entrevoir le Chicago des années cinquante. Il assoit la triste et sombre ambiance de ce polar grâce à l'expressivité de ses personnages et à des couleurs froides un peu passées.

Finalement, cette adaptation fait bien l'affaire : l'album se lit d'une traite et tient le lecteur en haleine jusqu'à son dénouement, auquel on ne s'attendait pas forcément. Qu'est-ce qu'on attend de plus d'un bon polar ?

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de Mlle

Pas de course-poursuite pour cette enquête sur une histoire d'assassinat mais une lente exploration qui soulève les voiles de l'intrigue les uns après les autres, les informations détenues par chaque protagoniste lève le voile par petites touches. L'évidence de la culpabilité de Woodroffe, la vie amoureuse libérée de Carole, la routine de l'enquête de l'inspecteur, chaque détail a une importance et un sens.

Posté le 12/10/2015 à 10h22