ZOO

Bonne continuation (Octobre 2016)

couverture de l'album Bonne continuation

Éditeur : Rue de Sèvres

Scénario : Olivier TallecDessin : Olivier Tallec

Genres : Humour

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

Après un premier livre à destination des adultes réussi, Olivier Tallec, auteur d'albums pour enfants, récidive. Les saynètes tour à tour bon enfant, grinçantes ou carrément salaces se succèdent, appuyées par des illustrations pleines pages percutantes. Encore un bon moment passé en compagnie de l'auteur !

Le retour de la cagoule chez la girafe, la difficulté de faire de nouvelles rencontres pour les ours polaires, le réchauffement climatique qui incite aux voyages, les princesses qui ne veulent pas perdre leur « plan cul » pour une bête question de sentiments, les hérissons qui jouent au tennis sur l'autoroute, l'attraction sexuelle des lapins pour les bûcherons...

Le grand retour de la cagoule cet hiver, c'est leur extinction assurée.

Le grand retour de la cagoule cet hiver, c'est leur extinction assurée.

Olivier Tallec est surtout connu dans le monde de l'édition pour ses albums pour enfants pleins de douceur et d'optimisme. L'année dernière, il s'était essayé au public adulte avec succès dans Bonne journée !. Logique donc de le retrouver à nouveau dans ce domaine. Gardant le même format qui rappelle les albums jeunesse, il livre des illustrations pleines pages magnifiques, où s'exprime son talent pour les décors soignés et les personnages expressifs. Ses gouaches donnent une touche enfantine et douce, à l'image de ses précédents livres.

C'est d'ailleurs ce qui donne tout le piquant à ces histoires : des saynètes tour à tour légères, cruelles ou sexuellement explicites, dans une ambiance de fausse naïveté enfantine, le tout accentué par l'utilisation d'animaux tous mignons pour incarner les personnages. Le décalage est savoureux, surtout combiné à un humour fin qui fonctionne très bien. Le texte qui accompagne les images est calibré pour faire mouche, et vous vous surprendrez à rire de bon cœur sur certaines pages.

Encore une belle incursion de l'auteur dans le monde des adultes, de quoi lui souhaiter une bonne continuation !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants