ZOO

Aiôn

couverture de l'album Aiôn

Éditeur : Dargaud

Scénario : Ludovic RioDessin : Ludovic Rio

Public : À partir de 12 ans

Prix : 16.95€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Lexi Néel parcourt l'espace pour le compte de l'ASE. En 2312, lors de son retour sur Terre, elle atterrit sur Aiôn suite à un appel de détresse. Sans le savoir, elle va devenir le cobaye d'une expérience scientifique autour du temps... Avec une intrigue à tiroirs, Ludovic Rio interroge la place de la morale dans les projets scientifiques.

La capitaine Néel se fait réveiller par l’androïde responsable de son vaisseau. Cette dernière a capté un appel de détresse de la planète Aiôn. Si Lexi se moque de cette intelligence artificielle, elle se retrouvera bientôt face à Maxine, l’IA du laboratoire d’Aiôn, où le cadavre du professeur Lorentz achève de se décomposer.

Bien qu’elle ait une place physique importante dans l’album, on se rend vite compte que l’intrigue scientifique n’est pas le cœur du récit. Si les tenants et les aboutissants du piège tendu par le professeur Lorentz sont traités sommairement, la place de Maxine, l’IA, sera centrale. Son dilemme face aux lois d’Asimov la pousse à osciller entre obéissance aux ordres qui peuvent faire un éclore un projet révolutionnaire ou refus de mettre la vie de Lexi en danger. Un paradoxe qui va la pousser dans ses retranchements et poser de nombreuses questions éthiques au lecteur.

Sobre, le dessin de Ludovic Rio ne s'embarrasse pas de fioriture. Son minimalisme permet de se projeter dans le récit mais crée une certaine distance avec les protagonistes. L’entrée en matière, bluffante, permet tout de même de croire immédiatement au monde de science-fiction qu’il crée.

Avec son dilemme robotique, Aiôn pose d’une nouvelle manière l’éternelle question « la fin scientifique justifie-t-elle les moyens ? »

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants