ZOO

Senso (Octobre 2019)

couverture de l'album Senso

Éditeur : Delcourt

Scénario : AlfredDessin : Alfred

Collection : Mirages

Genres : Récit de vie, Sentimental

Public : À partir de 16 ans

Prix : 19.99€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Ils se rencontrent par hasard dans une villa italienne. Ils n’y sont pas venus pour les mêmes raisons, en repartiront-ils avec les mêmes envies ? Six ans après Come Prima, Alfred signe une histoire pleine de bons sentiments et d’optimisme. Son dessin reste égal à lui-même : expressif, le trait empli de couleurs chatoyantes.

Journée de merde pour Germano, un homme un brin à la dérive. Il est venu voir une expo en Italie, mais le sort semble s’acharner sur lui. Dans cet hôtel complet où il n’a pour autre solution que de squatter un canapé du hall, sa route va croiser celle d’Elena, invitée au mariage de son ex. Tout est en place pour ces deux êtres que rien ne semblait rapprocher de prime abord.

Six ans après l’excellent road-movie Come Prima, Fauve d’or au festival d’Angoulême, Alfred remet les petits plats dans les grands pour nous offrir ce récit touchant sur un plateau d’argent. Une villa italienne, des personnages aux tempéraments taillés à la hache, une intrigue qui avance masquée et trompe son monde... Tous les ingrédients d’un bon récit sont ici réunis.

On retrouve l’identité graphique du compère de David Chauvel. Celle qu’on a connue dans la série jeunesse Octave. Puis, plus tard et la maturité aidant, dans Come prima. Dans le fin fond de cette villa italienne, tous les sens sont en éveil. Germano ne le sait pas encore, mais une nouvelle voie, un chemin de vie alternatif va s’ouvrir à lui. Une voie pleine de sensualité, comme le dessin de l’auteur.

Alfred trace son sillon en s’appuyant sur l’humanité de ses personnages. Car ce sont bien eux qui portent ses histoires. Ce roman graphique donne du sens aux relations humaines et montre que le vent peut parfois tourner dans une vie orageuse. Senso, c'est le juste équilibre entre les difficultés de l’existence, le rapport aux autres et une pointe d’humour.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants