ZOO

Tracnar & Faribol (Septembre 2020)

couverture de l'album Tracnar & Faribol

Éditeur : Bamboo

Scénario : Benoît Du PelouxDessin : Benoît Du Peloux

Genres : Aventure

Public : À partir de 9 ans

Prix : 14.90€

Voir la bande-annonce
ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

0.0

Dessin

0.0

Dans l’univers que dépeint Benoît du Peloux, les animaux incarnent les tempéraments humains : caprices, grandeur, fourberie, excès de toutes sortes. Lointain cousin des Fables de La Fontaine, Tracnar et Faribol conjugue tragique et burlesque pour le plus grand plaisir des lecteurs.

Joie! Orican fête les nouvelles noces du roi. Longtemps avait duré son veuvage, son désespoir. Seuls les rares moments avec sa fille, la trop gâtée princesse Félicity, lui avaient apporté un bref réconfort durant ces années sombres. Perfidy, la troublante nouvelle épouse royale, aurait usé de charmes: magie de l’amour ou sorcellerie? Le bonheur du roi est tel qu’il envisage de ne vivre que pour sa belle, transmettant la couronne à sa fille. Perfidy usera vite de magie pour écarter la progéniture royale : ni morte ni vivante, Félicity se retrouve à hanter un filou nommé Faribol. Avec ce compagnon improbable, elle va vivre des péripéties captivantes afin de revenir parmi les vivants.

«Je remercie Guarnido qui a ouvert la voie des bandes dessinées animalières pour adultes et, par conséquent, Régis Loisel qui l’a soutenu auprès des éditeurs. » confie Benoît du Peloux. L’auteur de Triple Galop quitte les gags en une page pour se révéler virtuose tant à l’aquarelle qu’à la narration animalière. Sa mise en page dynamique sert un conte moyenâgeux tout public qui irradie d’amour pour son bestiaire. La beauté des décors ainsi que la vitalité des personnages rendent son univers drôle et crédible à souhait. Palpitant, son récit sait jouer de la théâtralité de ses héros pour susciter l’adhésion immédiate. Admirable.

Article publié dans le N°ZOO - 76 - Mars-Avril 2020

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de nicholas

Vincent en quelques mots exprime magnifique cette histoire complète en un tome "Tracnar et Faribol conjugue tragique et burlesque pour le plus grand plaisir des lecteurs"... On prend grand plaisir à lire cette histoire... mais qui aurait pu être déployée au-delà de 56 pages ... Le récit par moment est (trop) rapide dans sa narration... Graphiquement c'est superbe, même si par moment, il n'est pas toujours aisé de bien distinguer les personnages entre eux.

Posté le 13/02/2021 à 12h29