ZOO

Comment faire fortune en juin 40 (Edition Spéciale) (Septembre 2015)

couverture de l'album Comment faire fortune en juin 40 (Edition Spéciale)

Éditeur : Casterman

Scénario : Xavier Dorison, Fabien NuryDessin : Laurent Astier

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Juin 1940, la France coule, l’Allemagne avance de partout, Paris est évacuée. Des milliers de français sont sur les routes pour fuir les combats, les avions nazis pilonnent militaires et civils. Au milieu de tout ce foutoir, un fourgon chargé de deux tonnes d’or de la Banque de France essaie de rejoindre Bordeaux. Braquage et galères en vue pour un trajet jouissif à lire !

Les Allemands sont aux portes de Paris. L’évacuation commence et là, la Banque de France s’aperçoit qu’elle a oubliée d’évacuer deux tonnes d’or. Elle monte en quatrième vitesse une équipe de convoyeurs qui va devoir conduire ce trésor en lieu sûr en pleine débâcle. Cette fortune va aiguiser l’appétit de malfrats, qui peuvent compter sur un informateur dans le convoi, mais aussi celui des Nazis. S’en suit une traversée rocambolesque de la France, elle-même sur les routes, occupée à fuir.

Comment faire fortune en juin 40

Fan des films français des années 50-60, ne passez pas à coté de ce bijou. Vous y retrouverez tout l’esprit, la gouaille et l’humour de l’époque. Verneuil, Lautner et consorts n’auraient pas renié ce scénario prévu à la base pour le cinoche. On se laisse embringuer sans s’en apercevoir dans cette équipée d’enfer aux côtés de gonzes pas piqués des vers. Ca dessoude et dézingue à tire-larigot à coup de pétoire ou de dynamite. Le tout est ficelé de grand cœur et d’honneur : une vraie pépite !

Le dessin n’est pas en reste dans cette aventure. Les gueules et leurs mimiques très réussies plongent au cœur de la débâcle tout en donnant l’impression que les Tontons flingueurs vont débarquer. Les traits vifs et la mise en pages dynamique font la part belle à l’action, ressort infatigable de cette histoire.

Un achat à ne pas foirer ou sinon on vous disperse, on vous ventile !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants