ZOO

Ceux du Chambon - 1939-1944 L'histoire vraie de deux frères sauvés par les Justes (Octobre 2021)

couverture de l'album Ceux du Chambon  - 1939-1944 L'histoire vraie de deux frères sauvés par les Justes

Éditeur : Steinkis

Scénario : Kathrine Avraam, Kanellos Cob, Matz

Prix : 18.00€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Basée sur les souvenirs et les archives d’Etienne Weil, l’histoire de sa famille sous l’Occupation nazie. Une échappée constamment risquée et un périple vers un havre de paix espéré. Un bel ouvrage pour tout public.

La guerre est déclarée en cette fin d’été 1939. L’insouciance des vacances dans le Morvan s’achève. Etienne, 3 ans, son grand frère, Philippe et Denise, leur maman, s’apprêtent à rester plus longtemps que prévu dans le lieu de villégiature. En effet, Maurice, leur père, prudent, les y incite tandis qu’il repart vers Lille et le secteur d’exercice de son activité professionnelle. Il est cadre d’une entreprise de téléphones. Blessé de la première guerre, il n’est pas mobilisé.

C’est au printemps suivant seulement que le trio, contraint par les évènements, se dirigera vers Paris. Hébergés par la famille et après neuf mois de séparation, ils seront rejoints par Maurice dont les conditions de travail se détériorent progressivement jusqu’à la perte d’emploi. Le statut des juifs s’imposant, l’inquiétude grandit. Lorsque l’information parvient d’arrestations successives de voisins ou amis, la famille se sépare de nouveau. Maurice atteint la zone libre en décembre 1941, s’installant à Saint-Etienne. L’été suivant, Denise et ses fils, munis de faux papiers, voyageront jusqu’à lui.


Ceux du Chambon - 1939-1944 L'histoire vraie de deux frères sauvés par les Justes

Ceux du Chambon - 1939-1944 : L'histoire vraie de deux frères sauvés par les Justes
© Steinkis, éditions 2021

Le 11 novembre, les Allemands envahissent la totalité du pays. Désormais, le couple vit dans l’inquiétude constante d’une dénonciation. Il entrevoit cependant un espoir lorsque l’évocation d’un village « refuge » est faite à Denise. Débute alors un nouveau périple jusqu’au plateau du Vivarais-Lignon, Haute-Loire, et, précisément, à Chambon sur Lignon.

Il y a bien longtemps, un jeune étudiant à la recherche d’un livre rare en fit la découverte dans la librairie tenue par Étienne Weil. S’ensuivit une relation cordiale qui s’intensifia avec le temps. Des confidences sur le passé de la famille d’Étienne, Matz, désormais scénariste de BD, voulut en partager le témoignage. Celui d’une famille qui, à l’instar de tant d’autres lors de cette période douloureuse, fut ballotée, blessée, meurtrie. Cependant, et plus que tout, ce projet devenu livre constitue l’hommage à une mère courageuse et entreprenante ainsi qu’à un village bienfaiteur.

Mère courage et village remarquable

Sans violence gratuite, ni exposée explicitement, grâce à la fraîcheur du graphisme du dessinateur et de la coloriste, ce récit est à la portée de tous. Tout du moins d’un public d’enfants en âge de comprendre un peu l’Histoire et ses tourments. Quant aux adultes, ils y trouvent une aventure réaliste qui ne peut laisser indifférent. Un livre véritablement bénéfique du fait même de la lumière qu’il transmet malgré la prééminence oppressante de l’Occupation.

Amour et Fraternité humaine comme barrage à l’oppression.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants