ZOO

Arthus Trivium - T4 : L'Armée invisible

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.0 pour 2 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

2 Critiques Presse

note de la critique

Alors qu’Angélique et Angulus sont à Paris pour enquêter sur la disparition d’un modèle du peintre Antoine Caron, Arthus, accompagné de César, le fils aîné de Nostradamus, tente d’élucider le mystère des pluies de sang qui se sont abattues sur un village basque. Ce quatrième tome confirme [{RED_ALB-224628}]nos craintes[{/RED_ALB-224628}] :  Raule a mélangé tant d’ingrédients dans son récit qu’il en est devenu quelque peu indigeste.

note de la critique

Arthus Trivium T4, les femmes se révoltent

On avait dit que, déjà dans l’épisode précédent, que la part aussi bien ésotérique que fantastique prenait le pas sur une aventure qui aurait pu être plus classique voire historique, le personnage de Nostradamus, le visionnaire s’y prêtant bien. Cette fois, pour ce tome 4, L’Armée invisible, on est au coeur du débat. Va y avoir de la sorcière, du dieu de l’olympe, des origines dévoilées, un rejeton du maître assez doué et un rêve écrasant pour Angélique et Angulus. Sans oublier leur patron en pleines recherches mystérieuses qu’il aimerait conclure avant [...]

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants