ZOO

Breizh - T6 : Anne de Bretagne (Septembre 2020)

couverture de l'album Anne de Bretagne

Série : BreizhTome : 6/6Éditeur : Soleil

Scénario : Christophe Babonneau, Thierry JigourelColoriste : Axel Gonzalbo

Collection : Soleil Celtic

Genres : Documentaire BD, Historique

Public : Tout public

Prix : 14.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Un scénario allégé, un dessin confié à Christophe Babonneau, expérimenté dans l’histoire bretonne… Le tome VI de Breizh, l’histoire de la Bretagne, fresque historique éditée chez Soleil Celtic, est une métamorphose nécessaire pour donner envie de poursuivre un début de série à la lecture polluée par une surcharge narrative et graphique. Cette fois, elle semble sur de bons rails.

Le 28 juillet 1488, le rêve d’indépendance de la Bretagne s’achève dans un bain de sang. Les douze mille soldats de l’armée bretonne sont décimés. François II va rendre son dernier souffle et confie les clés du duché à sa fille… Anne de Bretagne. Mais le 21 août, il a signé le Traité du Verger » : ses filles ne pourront se marier qu’avec l’accord du Roi de France. Anne de Bretagne n’a pas dit son dernier mot. Sa région non plus.

Grand bien en a pris à Thierry Jigourel d’alléger son scénario. Trop lourd dans certains des cinq premiers tomes, il vouait cette série à l’échec. Mieux vaut tard que jamais, la narration se trouve déchargée de fioritures inutiles et d’une envie de vouloir traiter trop de choses à la fois. Ce sixième tome récolte les fruits d’une synthèse plus sévère et apporte un plaisir de lecture indéniable.


Côté dessin, c’est aussi le grand changement. Et après être passée entre les mains de plusieurs dessinateurs, qui mieux que Christophe Babonneau, qui a illustré avec beaucoup d’intensité Les Mémoires d’un paysan bas-breton, Les contes du Korrigan et de Brocéliande, pouvait apporter un supplément d’âme pictural à cette fresque historique qui peinait à remporter l’adhésion.

C’est donc à un genre de sauvetage de Breizh auquel on assiste. On ne peut que s’en réjouir, tant l’histoire de cette patrie, devenue une région française, est riche en rebondissements, en émotions et en changements de chemins… Espérons que les prochains tomes suivent le même.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants