ZOO

Docteur Radar - T1 : Docteur Radar - Tueur de savants (Janvier 2014)

couverture de l'album Docteur Radar - Tueur de savants

Série : Docteur RadarTome : 1/3Éditeur : Glénat BD

Scénario : Noël SimsoloDessin : Frédéric BézianColoriste : Frédéric Bézian

Collection : Hors Collection

Genres : Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 19.50€

ma collection
mes souhaits
série

Synopsis de la BD – Docteur Radar - Tueur de savants

Paris, gare de l’Est, 1920. Gontran Saint-Clair, savant reconnu, est retrouvé mort empoisonné au curare dans un train de la ligne Paris-Berlin. Ce meurtre survient peu après le décès suspect de deux autres savants : Aristide Vernon et Bruno Vaillant. Plus tard, c’est le professeur Émile Lenoir qui succombe d’une piqûre de scorpion, en plein Paris… Or ces savants avaient un point commun : ils travaillaient tous sur la conquête spatiale ! Ferdinand Straub, ancien as de l’aviation française reconverti en détective, mène l’enquête et découvre que le responsable de ces crimes serait un certain docteur Radar, un mystérieux et dangereux individu passé maître dans l’art du déguisement. Entre le talent de son adversaire et l’incompétence de la police parisienne, Straub va devoir redoubler d’ingéniosité et de vigilance pour capturer le redoutable docteur Radar…

Docteur Radar nous replonge dans le surréalisme français de la première moitié du XXe siècle, où science, progrès et méchants machiavéliques rythmaient les grands feuilletons policiers de l’époque comme Fantômas. Après Ne touchez à rien, le dessin expressif et virtuose de Bézian s’associe une nouvelle fois, mais dans un tout autre registre, au talent narratif et au scénario millimétré de son complice Simsolo.

Haut de page

Détails de la BD – Docteur Radar - Tueur de savants

Général

Type :

Bande dessinée

Éditeur :

Glénat BD

Collection :

Hors Collection

Série

Série :

Docteur Radar

État de la série :

En cours

Album

Nom de l'album :

Docteur Radar - Tueur de savants

Numéro de tome :

1

Genres :

Polar / Thriller

Thèmes :

Paris, Années 20 / Années folles, Meurtre, Science, Détective, Enquête

Cycle :

Auteurs

Scénario :

Dessin :

Frédéric Bézian

Couleurs :

Frédéric Bézian

Édition

Format :

24 x 32 cm

Nombre de pages :

64

EAN :

9782723490788

Informations sur l'édition :

Édition originale

Détails de l'édition :

Date de parution :

Date de dépôt légal :

Janvier 2014

Prix public :

19.50 €

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (3)

note de la critique de L'historien

J'ai pris très grand plaisir à la lecture ce premier excellente tome de professeur Radar, dans la lignée des Fantômas. Le rythme est enlevé, avec des rebondissements comme s'il en pleuvait. Il me semble que Sissoko s'est amusé comme un fou avec cette histoire. Quant à Bézian... Il est là au sommet de son art. C'est ultra-dynamique, la narration est impeccablement fluide et c'est magistralement illustré. Avec ce parti pris d'à-plats monochromes, il sublime son dessin et instaure une véritable ambiance qui colle au livre comme une seconde peau.

Posté le 02/03/2014 à 23h27

note de la critique de silverfab

La mode est au revival feuilleton en ce début d'année puisque en parallèle du second tome de la Colère de Fantomas, Bézian nous illustre un superbe Docteur radar. Certes le scénario est assez lambda (en même temps c'est un hommage quelque part), mais le rythme est soutenu et l'on ne s'ennuie pas une seconde. La partie graphique emporte largement le tout, avec un style acéré, voire agressif parfois mais très adapté à son sujet. Bézian fait des prouesses que ce soit dans le design de tout le background que sur la physionomie de ses protagonistes. A noter qu'il existe deux version de ce premier tome, l'une en couleur, l'autre en noir et blanc (avec d'agréables bonus), pour avoir lu les deux, elles sont superbes et rendent honneur à l'histoire. Pour aller avec, il faut un score à la hauteur! http://bobd.over-blog.com/article-sous-le-radar-docteur-radar-vs-king-9-will-not-return-122192969.html

Posté le 28/02/2014 à 22h38

Ahh je trouve Pierre que tu es bien dur sur cette partie "Malheureusement, apposé au format BD, les dialogues ne prennent pas toujours..." De mon coté, grand fan de Fantomas et des romans de Maurice Leblanc, cela a été un vrai régal. Critique à suivre :-)

Posté le 21/02/2014 à 21h57