ZOO

Esteban - T5 : Le Sang et la Glace (Août 2013)

couverture de l'album Le Sang et la Glace

Série : EstebanTome : 5/5Éditeur : Dupuis

Scénario : Matthieu BonhommeDessin : Matthieu BonhommeColoriste : Chedru

Collection : Tous Publics

Genres : Aventure

Public : Tout public

Prix : 12.00€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

3.5

Dessin

4.0

Esteban, le jeune Indien, voulait chasser la baleine. Il finit au bagne d’Ushuaïa avec son équipage. Dans ce cinquième tome rythmé à souhait, Esteban a fait évader ses copains. Ils sont en cavale sur les étendues glacées de la Terre de Feu. À leurs trousses, le patron du bagne, un général dont les fuyards ont pris la femme en otage.

Cette course poursuite haletante n’est pas gagnée. Esteban, le capitaine du baleinier, un vrai dur, son équipage et une poignée de bagnards ont fait cause commune. Après les avoir attaqués, les Indiens du coin qui haïssent les Blancs, les aident à fuir le général tueur et ses soldats. Mais dans quel camp va se ranger l’otage, la perturbée Clara, épouse méprisée du général tortionnaire ?

Esteban T.5

Matthieu Bonhomme signe scénario et dessin d’Esteban. Il a désormais fait sa priorité de cette série à laquelle il a su redonner du souffle. Bonhomme a écrit avec cet épisode un western des glaces. Les Indiens y sont les victimes désignées des colonisateurs. La cavalerie, ce sont les soldats du bagne mené par un général sans pitié style Custer à Little Big Horn. On a les grands espaces qui jouent leur rôle d’acteurs imprévisibles et les évadés innocents qui font de la figuration intelligente. Esteban, le Capitaine et Clara forment le trio central de cette version polaire et tragique de La Rivière sans retour.

Bonhomme dessine par ailleurs Texas Cowboys avec Trondheim au scénario. Il a su faire évoluer le scénario d’Esteban de manière très musclée, introduisant nervosité et rebondissements multiples. Son dessin a pris de la surface et du relief.

Ce cinquième tome clôt un premier cycle : Bonhomme s’est affirmé dans les brumes d’Ushuaïa qu’Esteban va quitter pour naviguer bientôt sous les rayons du soleil de la Mer rouge.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (4)

note de la critique de SuperMax

Après avoir réussi leur évasion du bagne, Esteban et son équipage naviguent. Mais d'énormes glaciers les ralentissent. Ou alors, dans un vent glacial et sans vivres ?

Encore un tome épique, avec du suspense, qui annonce la fin du premier cycle des aventures d'Esteban.

Posté le 04/09/2013 à 08h25

note de la critique de guida44

un enthousiasme...c'est ce qu'a dégagée cette bd,nous ne sommes pas décu,ni par l'histoire,ni par les dessins,c'est prenant.

Posté le 02/09/2013 à 14h12

note de la critique de mimi46

C'est comme d'habitude une histoire prenante qui nous transporte....on ne peut plus lacher la bd sans la terminée

Posté le 02/09/2013 à 14h11

Merci Jean-Laurent pour cette très belle critique, qui titille encore plus mon envie de découvrir cette série!

Posté le 29/08/2013 à 15h03