ZOO

Exilium - T2 : Kayenn

couverture de l'album Kayenn

Série : ExiliumTome : 2/2Éditeur : Glénat BD

Scénario : Cédric SimonDessin : Éric Stalner

Collection : Grafica

Genres : Science-Fiction

Prix : 13.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

2.5

Dessin

4.0

Sara et Sonntag sont contraints de fuir vers la forêt de Kayenn, sur les traces de Luz. Mais les deux personnages ignorent toujours le but de la jeune fille, tout comme Sara ignore encore que le capitaine abrite en lui la conscience de Koïos. Une suite qui laisse une impression mitigée.

Tandis que les ombres ont pris possession du village, Sara, Sonntag et Luz n'ont d'autre choix que de se réfugier dans la forêt. Luz, possédée par l'esprit de Kayenn, demeure cryptique, tandis que Sara va réaliser que son compagnon est habité par l'esprit de Koïos. On ignore encore si le véritable capitaine Sonntag existe encore quelque part, dans ce corps possédé par une intelligence artificielle.

Le premier tome de cette trilogie frappait par sa maîtrise du suspense et son art de la chute. Malheureusement, le scénario de celui-ci s'empêtre. La fuite éperdue des personnages est traversée d'hésitations et de semi-révélations. Beaucoup plus philosophique, cet album tire vers le thème de la réconciliation machine-humain-nature sans les renouveler et en oublie l'action qui tenait en haleine dans le tome précédent. La voix off si pertinemment utilisée dans le premier tome apporte ici davantage de confusion que d'explication.

Le dessin gagne pourtant en puissance, grâce à un découpage moins resserré : des dialogues moins nombreux et des cases plus larges laissent une liberté plus grande à sa virtuosité.

Ce deuxième volume pâtit de la force du précédent en revenant à une structure plus classique de course-poursuite. On attend beaucoup du dernier tome.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants