ZOO

Ira Dei - T2 : La Part du Diable

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 3.9 pour 5 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

5 Critiques Presse

note de la critique

Taormine est tombée et Harald comme Robert, sur l’injonction de Maniakès, patientent à Catane. Mais l’inactivité est le pire des poisons pour ces mercenaires privés de l’adrénaline des combats… Bains de sang et trahisons sont les piliers sur lesquels Vincent Brugeas construit cette nouvelle série. Il faut dire que le XIe siècle s’y prête à merveille et permet à tout un chacun d’étancher sa soif de gloire et de vengeance dans l’ivresse des combats. Le monde dessiné par Ronan Toulhoat est excessif et son trait nerveux et encré [...]

note de la critique

Alors qu’il vient de remporter une précieuse victoire à Taormine, Tancrède laisse sa mélancolie entamer la confiance que Guillaume et ses hommes ont pour lui. Une fin de cycle particulièrement plaisante…

note de la critique

Cette fresque historique se déroule en Sicile, que le Strategos Maniakes essaie de reprendre par la force aux byzantins. Il est aidé par différents mercenaires, dont les Normands, menés par un ancien Duc spolié de ses terres et de son titre, Robert de Tancrède. L’histoire se joue lors des batailles, avec de superbes scènes de combats, fortes et violentes, et un travail sur les divers tons de rouge impressionnant. Elle s’écrit aussi de manière plus feutrée, par la ruse et la politique, dans des scènes plus intimistes ; Là, les couleurs s’apaisent et le trait [...]

note de la critique

Ira Dei T2, suite sicilienne

Rien ne s’arrange pour Robert dit Tancréde, ni pour le moinillon Étienne qu’il a enfermé dans une cage. Il y a toujours Harald et Maniakés, le général tout puissant. Dans ce tome 2 d’Ira Dei, Brugeas et Toulhoat poursuivent leur suite sicilienne au Moyen Âge. Mais ils redistribuent les cartes, lèvent une part du voile sur les relations entre Étienne, sa sœur et Tancréde tacticien hors pair pour des victoires à l’arrachée. Du grand spectacle et des fils scénaristiques qui se mêlent, s’écartent pour mieux se rejoindre avec un suspense qui fonctionne bien. [...]

note de la critique

Après la victoire arrachée par Tancrède à la tête de ses Normands et Harald, chef des Varègues, les troupes sont stationnées à Catane pour attendre le grand chef Maniakès. Cette attente use les hommes et des dissensions commencent à se révéler, notamment sous les manœuvres perfides des chefs et du moine. Fin du premier cycle d’Ira Dei, ce deuxième volume va crescendo.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants