ZOO

J'ai tué : J'ai tué John Lennon (Juin 2016)

couverture de l'album J'ai tué John Lennon

Série : J'ai tuéÉditeur : Glénat BD

Scénario : RodolpheDessin : Gaël Séjourné

Collection : J'ai tué

Genres : Documentaire BD, Historique, Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.50€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

Synopsis de la BD – J'ai tué John Lennon

Samedi 6 décembre 1980. Un homme taciturne atterrit à l’aéroport de New York. Il s’appelle Mark Chapman, il dit être ingénieur du son et venir pour travailler sur le dernier album de John Lennon. En réalité, il espère secrètement rencontrer son idole devant la grille du Dakota Building, aux côtés des autres fans. En rêve, Mark s’imagine membre des Beatles, partageant avec eux les tournées, les paillettes et la gloire. Mais dans sa tête, la frontière entre l’admiration et la haine est mince. Pourquoi le destin a-t-il voulu que Lennon devienne une star, et lui un moins que rien ? S’identifiant au héros de l’Attrape-Cœur de Salinger, Mark se sent prêt à tout pour réparer cette injustice. Par le sang, s’il le faut.

Personnage ambigu, les motivations qui ont poussé Mark Chapman à assassiner l’une des plus grandes stars de la planète font encore débat. Rodolphe et Gaël Séjourné tentent de répondre à cette question d'une manière fictionnelle et romancée en nous proposant une possible version des faits.

Haut de page

Détails de la BD – J'ai tué John Lennon

Général

Type :

Bande dessinée

Éditeur :

Glénat BD

Collection :

J'ai tué

Série

Série :

J'ai tué

État de la série :

En cours

Album

Nom de l'album :

J'ai tué John Lennon

Numéro de tome :

Genres :

Documentaire BD, Historique, Polar / Thriller

Thèmes :

Musique , Meurtre, Enquête

Cycle :

Auteurs

Scénario :

Dessin :

Gaël Séjourné

Couleurs :

Édition

Format :

24 x 32 cm

Nombre de pages :

56

EAN :

9782749307947

Informations sur l'édition :

Édition originale

Détails de l'édition :

Date de parution :

Date de dépôt légal :

Juin 2016

Prix public :

14.50 €

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants