ZOO

Je, François Villon - T2 : Bienvenue parmi les ignobles

Partagez et donnez votre avis

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

3 Critiques Presse

note de la critique

Si le premier volet de Je, François Villon avait déjà de quoi choquer les âmes sensibles, le deuxième porte bien son sous-titre Bienvenue chez les ignobles. En effet, au contact de Colin de Cayeux et des Coquillards, François Villon va franchir un pas décisif dans l’ignominie. Luigi Critone parvient cependant avec son talent graphique singulier à préserver une certaine pudeur dans la description des exactions abjectes du poète et son escalade dans l’horreur.

note de la critique

Dans le Paris du XVe siècle, le poète François Villon mène la vie dure à la morale. Sa rencontre avec Colin de Cayeux, le chef des Coquillards, des brigands pervers et sanguinaires, va l'amener à commettre les pires méfaits. Pour être initié au sein de ce

note de la critique

Deuxième tome de cette adaptation BD du roman de Jean Teulé sur la vie de Villon. Il va devenir membre d’une bande de truands de Paris, les coquillards. Un regard sans complaisance sur l’un des plus grands poètes français.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants