ZOO

Charly 9 (Novembre 2013)

couverture de l'album Charly 9

Éditeur : Delcourt

Scénario : Richard GuérineauDessin : Richard Guérineau

Collection : Mirages

Genres : Documentaire BD, Historique

Public : À partir de 16 ans

Prix : 16.95€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Avec Charly 9, inspiré par le roman éponyme de Jean Teulé, Richard Guérineau s'intéresse à la vie d'un roi fantasque, irresponsable, qui ne se remit jamais d'avoir ordonné l'un des pires massacres de l'Histoire. Un album passionnant, instructif et... drôle. Eh oui !


Dans la nuit du 24 août 1572, date qui célèbre les Barthélémy, des dizaines, des centaines, des milliers de protestants sont massacrés à Paris, sous les ordres du jeune Charles IX. La tuerie dégénère et gagne les provinces, pour devenir l'un des épisodes les plus sanglants de notre histoire. Ce qu'il se passe avant et après, dans les arcanes du royaume et dans la tête de son souverain, Charly 9 nous le dévoile. On y découvre un roi calamiteux, dirigé par une mère machiavélique, et dont la solution à tous les problèmes consiste à faire l'autruche : imparable !

L'album est truffé de dialogues savoureux et d'anecdotes cocasses, qui vous serviront à coup sûr à épater vos amis lors de dîners mondains, par exemple « Savez-vous pourquoi s'accroche-t-on un poisson dans le dos le 1er avril ? Pourquoi offre-t-on du muguet le 1er mai ? ».

Quant à la galerie de personnages, elle est particulièrement truculente : mentions spéciales à la gothique Marguerite de Valois (alias la reine Margot) et à son époux, l'odorant Henriot. Sans oublier le poète Ronsard, dont l'amour des vers à douze pieds n'a d'égal que celui des jeunes filles !

Côté dessin, c'est tout aussi réussi. Le style réaliste et le découpage efficace sous forme de courts chapitres rythment l'ensemble et donnent corps à cette BD qui se lit d'une traite. L'auteur s'autorise même deux petits clins d'oeil rigolos à Peyo et Morris.

Pas de doute, l'Histoire de France paraît bien moins rébarbative sous la plume de Richard Guérineau !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de nicholas

Jean Teulé est capable de raconter de manière très drôle des événements historiques abominables. C'est ce que nous fait découvrir Richard Guérineau. On decouvre dans ce Charly 9 un monde très violent, ou l'ensemble des protagonistes de cette tranche de l'histoire sont obsédés par la mort. Ce Charly 9 n'est pour autant pas une bd purement historique, mais plutôt une bd dont les ambiances de l'époque sont utilisés avec quelques faits divers des plus surprenants.

On y apprend ainsi que des parties de chasse à courre etaient organisés dans le palais du Louvre. Le graphisme, et notamment les couleurs sont magnifiques. Ainsi, le massacre de la saint-Barthélémy n'est pas montré. Seule une page noire, puis 3 planches en rouge et noir, sans textes, représentent le massacre. Un choc visuel assez brutal.

Posté le 23/01/2014 à 23h10