ZOO

Je, François Villon - T3 : Je crie à toutes gens merci (Novembre 2016)

couverture de l'album Je crie à toutes gens merci

Série : Je, François VillonTome : 3/3Éditeur : Delcourt

Scénario : Luigi Critone, Jean TeuléDessin : Luigi CritoneColoriste : Giorgia Casetti

Collection : Histoire et Histoires

Genres : Historique, Récit de vie

Public : Tout public

Prix : 14.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

5.0

Dessin

4.0

Ignorant qu’il a été dénoncé par un de ses complices pour un cambriolage au collège de Navarre, François Villon s’improvise en saltimbanque de théâtre itinérant après avoir quitté la cour du bon roi René d’Anjou et abusé de l’hospitalité de Charles d’Orléans. Avec ce troisième tome, Luigi Critone clôt magistralement sa brillante adaptation du roman de Jean Teulé.

Arrêté pour un banal vol d’oies appartenant à l’évêque Thibaut d’Aussigny, lequel n’ignore rien de ses exactions parisiennes, Villon va connaître à son tour les affres de la torture à laquelle le clergé pouvait avoir recours sans le moindre état d’âme. Il ne devra son salut qu’au roi Louis XI, fortuitement de passage chez d’Aussigny. Celui qui rêve d’unifier le royaume de France dans toute sa diversité, apprécie fortement la poésie de Villon.

Jean Teulé, qui a fait ses premiers pas dans la bande dessinée avant d’embrasser la carrière littéraire que l’on sait, n’a pas souhaité s’impliquer dans l’adaptation de son livre. Il a laissé l’entière liberté à Luigi Critone pour ce faire et le résultat final, soyons-en persuadés, ne peut que l’enchanter. La rigueur avec laquelle Critone a traduit son texte en images est tout simplement bluffante. Loin d’être effrayé par l’ampleur de la tâche, dont l’ensemble atteint 216 pages, il n’a pas ménagé ses efforts durant plus de six ans pour imprimer à son récit une unité graphique sans grande rupture.

On retrouve donc dans ce dernier volet tous les attraits qui nous ont tant séduits dès la lecture du premier tome. Découpage fluide, décors stylisés mais toujours crédibles dans leur reconstitution, personnages parfois caricaturés mais toujours très expressifs, et surtout, une mise en couleur parfaitement maîtrisée.

Parvenu au terme de cette superbe histoire, Luigi Critone va pouvoir se lancer dans une nouvelle création que, conquis par son talent, nous attendrons avec autant de curiosité que d’impatience.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants