ZOO

Jonathan - T16 : Celle qui fut

couverture de l'album Celle qui fut

Série : JonathanTome : 16/16Éditeur : Le Lombard

Scénario : CoseyDessin : CoseyColoriste : Cosey

Genres : Aventure

Public : Tout public

Prix : 12.00€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.5

Un dernier retour aux sources pour Jonathan ? Le héros de Cosey était au Japon. Il est revenu en Inde où il a passé son enfance. Un mainate, Garuda, le lance sur la piste d’amis perdus de vue. Dans Celle qui fut, Cosey raconte l’adolescence de Jonathan, un chaînon manquant tendre et émouvant.

Jonathan est près de Dehli. Sa moto l’a lâché. La question qui le hante est celle de son retour en Europe. Mais un rêve et un mainate qui parle beaucoup le remettent en selle sur une vieille Triumph. Le mainate,  retrouvé par hasard, appartenait à April, jeune fille rebelle et princesse, élève du même collège que Jonathan. April traine un passé douloureux, la mort violente de ses parents. Quand Jonathan la rencontre ce sera le temps des souvenirs, d’une vengeance et peut-être de l’amour.

Cosey est l’un des auteurs les plus envoûtants du 9e art. Subtil, narrateur doué, dessinateur inspiré, il a avec Jonathan créé un héros qui lui ressemble et se livre un peu plus cette fois. Celle qui fut revient sur le passé de Jonathan (fan de BD !) et sur Saïcha, jeune réfugiée tibétaine du début de ses aventures. Mais c’est April qui sera peut-être le bout de la course initiatique de Jonathan, l’amnésique à la recherche des morceaux d’une identité perdue.

L’univers de Cosey  explose dans ce seizième tome qui risque de marquer une pause pour cette série désormais mythique, fil rouge de son oeuvre. L’Inde y révèle ses déesses mortelles, ses paysages et ses rites. Le dessin de Cosey est authentique, joue sur les ombres et les couleurs, les regards noirs des héros en face des yeux bleus de Jonathan. 

On succombe au charme de Celle qui fut et de Jonathan réunis.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de SuperMax

Nous partons dans ce 16ème tome sur les traces d'April, une jeune princesse croisée par Jonathan dans son enfance et ramené à son souvenir par un mainate ! Outre cette intrigue - thriller, nous retrouvons ce qui fait les qualités habituelles de Cosey : des paysages aux couleurs envoutantes.

Posté le 28/09/2013 à 22h57