ZOO

Koralovski - T3 : Des Horizons de feu (Août 2016)

couverture de l'album Des Horizons de feu

Série : KoralovskiTome : 3/3Éditeur : Le Lombard

Scénario : Philippe GaucklerDessin : Philippe GaucklerColoriste : Scarlett Smulkowski

Collection : Troisième Vague

Genres : Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 12.00€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 2.5

Scénario

2.5

Dessin

3.0

Depuis les attentats, le président russe Khanine et la chancelière allemande Kermel se terrent toujours. Alors que Jan, agent américain, est en route vers les Etats-Unis, le groupe terroriste entre dans la dernière phase des attaques. Koralovski et ses compagnons convergent vers les deux représentants des Etats russe et allemand. Cette ultime phase du récit s’écrit sous tension mais s’achève avec une certaine facilité.

Pendant le vol qui le rapatrie aux États-Unis, Jan finit par se souvenir de quelques éléments au sujet de la grande attaque organisée par les terroristes. Pendant ce temps, Khanine, Kermel et leur groupe trouvent refuge dans une maison inhabitée. Où va débouler Koralovski qui entend bien régler ses comptes avec le président russe...

De façon classique et attendue, les trois groupes que suivait le récit finissent enfin par se rencontrer. Les personnages de plus en plus denses voient leurs caractères exploser sur toutes les pages pour mettre parfaitement en scène et en perspective les enjeux politico-économiques des matières premières. Philippe Gauckler arrive aussi habilement à livrer des détails précis sur cette guerre qui ne dit pas son nom à travers des discours de personnages divers.

Si ce sujet happe le lecteur, il phagocyte aussi le scénario au détriment de la résolution du complot. De ce fait la fin de Koralovski en devient trop rapide, trop facile et gâche un peu le plaisir qu’a pu donner cette histoire aux enjeux très contemporains.

Le dessin réaliste et la densité expressive des personnages renforcent le propos qui en devient plausible malgré les scènes de grand spectacle. Autre point fort, les moments de tension et d’action, bien réalisés, plongent le lecteur dans le feu de l’action.

La résolution trop facile de cet album tendu laisse un goût amer...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants