ZOO

La Banque - T1 : 1815-1848 - L'Initié de Waterloo

Partagez et donnez votre avis

Critiques Presse

Note moyenne : 4.2 pour 3 critiques presse

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barème de ZOO de 1 à 5 étoiles.

3 Critiques Presse

note de la critique

Charlotte et Christian de Saint-Hubert, immigrés français ruinés par la Révolution, tentent de survivre à Londres. Elle dans une maison de bonne famille et lui comme larbin des Rothschild. Ils apprennent, au détour d’une conversation, le pari de Nathan Rothschild autour de Waterloo. Ils décident de s’enrichir aussi mais il leur faut une mise de départ… Bienvenue dans les arcanes troubles de la fortune des Rothschild, joliment mises en BD.

note de la critique

Avec ce premier volume d'une saga familiale sur fond de Banque et de bourse, Pierre Boisserie et Philippe Guillaume frappent fort, délivrant un récit dense, passionnant, sans scrupules et terriblement actuel. La description de ce qui ressemble à l'un des premiers délits d'initiés est remarquable. Elle confirme que déjà, à l'orée de la bataille de Waterloo en 1815, les plus fortunés disposent d'informations qui leur permettent d'investir de manière plus pertinente, et de s'enrichir encore. Un autre aspect frappant de ce premier récit est de quelle manière l'ensemble des [...]

note de la critique

La Banque, les Rothschild jouent et gagnent

A une époque où les traders ont repris du poil de la bête, où la bourse grimpe et où on a oublié le crack du début des années 2000, la nouvelle série La Banque de Boisserie, Philippe Guillaume (oublié involontairement dans le texte initial) Julien Maffre au dessin et Delph à la couleur va remettre les pendules à l’heure. Rien de nouveau sous le soleil. Il y a deux siècles les futurs maîtres de la finance commençaient déjà à fourbir leurs armes.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de L'historien

Beaucoup de violence sociale dans cette histoire, car les nobles français ruinés par la Révolution française, puis par le baron de Rothschild, sont déterminés à retrouver leur fortune d'antan.Un bon premier tome, basé sur des manipulations croisées.

Posté le 30/07/2014 à 12h19