ZOO

Le Château des étoiles - T1 : 1869 : La Conquête de l'Espace (1/2) (Septembre 2014)

couverture de l'album 1869 : La Conquête de l'Espace (1/2)

Série : Le Château des étoilesTome : 1/12Éditeur : Rue de Sèvres

Scénario : Alex AliceDessin : Alex Alice

Genres : Aventure, Historique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.90€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Au XIXème siècle, la découverte de l'éther lance la conquête de l'espace, dans laquelle se lance le roi de Bavière. Mais la Prusse compte bien devancer celle-ci, et Séraphin et son père vont affronter bien des dangers avant de pouvoir approcher les étoiles. Cette aventure fantastique pour petits et grands est servie par un dessin magnifique.

En 1868, Claire, la mère de Séraphin, disparaît lors d'un voyage en ballon destiné à prouver l'existence de l'éther, une substance dont l'énergie permettrait d'envoyer des hommes dans l'espace. Un an plus tard, Séraphin et son père sont invités par le roi Ludwig de Bavière. Celui-ci a besoin de leur aide pour construire un vaisseau fonctionnant à l'éther. Mais Bismarck, désireux d'étendre le pouvoir de la Prusse, envoie des espions chargés de s'emparer des secrets de l'éther. Son objectif : utiliser l'éther comme arme et asservir ainsi des pays entiers.

Après s'être fait connaître pour ses récits fantastiques destinés à un public plutôt adulte, Alex Alice revient avec une histoire tout public. Comme pour sa série Siegfried, il s'occupe à la fois du scénario et du dessin. On retrouve ainsi ses talents de conteur qui nous entraînent dans un univers auquel le lecteur adhère immédiatement. Dans une ambiance rappelant certaines œuvres de Miyazaki, il distille ce qu'il faut de rêve et de merveilleux pour sublimer une période historique, celle de l'Allemagne du XIXe siècle.

S'essayant aux couleurs directes, l'auteur sert son récit par des aquarelles aux tons superbes, notamment lorsqu'il s'agit de dépeindre la forêt bavaroise et le ciel plein de promesses en matière de découvertes spatiales. On sent également son intérêt scientifique dans la représentation de machines détaillées, alliant technologie et rêverie.

Ainsi, l'imaginaire d'Alex Alice nous entraîne à nouveau dans un univers fantastique dont on a hâte de connaître la suite.

Pour aller plus loin

Anecdotes

Haut de page
Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (2)

note de la critique de SuperMax

En prévision de la sortie du 3ème tome, je viens de relire le premier tome. Si l'histoire est très classique, les sources d'inspirations de l'auteur (ambiance 19ème siècle et steampunk) ainsi que la magnificence des planches (dessins et couleurs) rattrapent aisément les faiblesses scénaristiques.

Posté le 26/04/2017 à 10h28

note de la critique de Nono63

Ayant fait un petit tour à l'exposition dédiée à cette bd au festival d'Angoulème , j'ai entrepris la lecture de cet ouvrage.
Les dessins sont trés soignés , la lecture est facile et l'intrige et très intéressante . Les personnages secondaires ont de la profondeur .
J'aurai aimé un peu plus de couleur vives , il y a un peu trop de pastel pour moi , mais c'est tout à fait personnel ^^
A lire tranquillou dans son fauteuil !!

Posté le 03/02/2017 à 10h04