ZOO

Le musée insolite de Limul Goma - T2 : Le Massacre

couverture de l'album Le Massacre

Série : Le musée insolite de Limul GomaTome : 2/2Éditeur : La Boîte à Bulles

Scénario : Simon HureauDessin : Simon Hureau

Genres : Documentaire BD, Historique, Humour

Public : À partir de 16 ans

Prix : 14.00€

ma collection
ma wishlist
série

Le résumé de l'album

Acte 1 : Simon met aux enchères un « massacre » (trophée de chasse) trouvé par son amie Louise dans des affaires léguées à son grand-père par un ami cambodgien. La mise en vente de ce massacre déclenche les hostilités entre deux collectionneurs qui s’arrachent l’antiquité à des sommes astronomiques. Le vainqueur, le collectionneur Limul Goma invite Simon à passer le voir. Il lui explique que le trophée est celui d’un kouprey, animal mythique cambodgien dont la race est aujourd’hui éteinte.

Acte 2 (antérieur) : Limul Goma fait la rencontre (suite à un tuyau d’un de ses « informateurs ») d’un très vieil homme ayant vécu au Cambodge et qui s’accuse d’être à l’origine des malheurs de ce pays, d’un massacre au sens le plus habituel et le plus sinistre du terme. Il était venu s’installer en Indochine française, après la grande guerre, dégoûté par les tueries auxquelles il avait survécu. Très solitaire, il se mêle tout de même à quelques activités avec les autres colons, notamment des parties de chasse où il se refuse à tuer le moindre animal.

Un jour, pourtant, afin de sauver un enfant qu’il pense chargé par un kouprey, il tue l’animal mythique. De là viendraient tous les malheurs à suivre…

Autour de la grande histoire (L’indépendance du Cambodge et la prise du pouvoir par les khmers rouges), un récit débridé mais plausible, construit autour de personnages réels mais librement réinventés, à la narration virtuose et teinté d’humour noir.

Nota : l'auteur et l'éditeur tiennent en particulier à faire savoir que, contrairement à ce que raconte le récit, le premier massacre de Kouprey connu fut bien abattu par René Sauvel.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants