ZOO

Léonard et Salaï - T1 : Il Salaïno (Janvier 2014)

couverture de l'album Il Salaïno

Série : Léonard et SalaïTome : 1/1Éditeur : Soleil

Scénario : Paul Echegoyen, Benjamin Lacombe

Collection : Noctambule

Genres : Historique, Récit de vie

Public : À partir de 12 ans

Prix : 17.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Léonard de Vinci accueille dans son atelier le jeune Salaï, dont le nom signifie petit diable. Ce sera le point de départ de leur histoire d’amour. En les accompagnant sur les routes, nous découvrons l’Italie de la Renaissance et faisons davantage connaissance avec l’artiste exceptionnel qu’était Léonard de Vinci. Ce premier tome envoûtant annonce un diptyque qui fera date.

Ce récit nous fait entrer dans l’intimité d’un couple méconnu, formé de Léonard, l’un des plus grands génies que cette terre ait porté, et de Salaï, son jeune apprenti. Cette histoire d’amour forte, belle et sincère va tenir contre vents et marées. Ils vivront ensemble les mauvaises fortunes, les interdictions et les jugements désapprobateurs. Cet amour nous dévoile un Léonard plus jeune, séduisant, plein de fougue et de projets inachevés ou en devenir. En somme un Léonard amoureux, croquant la vie comme il dévore le fruit défendu avec son amant.

De voyages en déconvenues, la difficulté de la vie d’artiste, toujours à la recherche d’un mécène, nous est mise sous les yeux. Même le grand Léonard n’a pas pu échapper à l’inconfort d’une situation toujours sur le fil. Plutôt qu’une biographie d’un génie, on découvre dans cet album le portrait d’un homme amoureux.

De la première à la dernière page, le graphisme exceptionnel de cet album subjugue. Les tons sépia nous immergent totalement dans l’univers de l’Italie de la Renaissance. Il émane de chaque planche, une poésie sensible et moderne. Le cœur au bout des doigts et au bord des yeux nous parcourons le sublime. Certaines doubles pages reprennent des œuvres de Léonard de Vinci, d’autres s’en inspirent et toutes sont d’une grande force évocatrice. Ces œuvres séparent les différentes époques de cet album en faisant un véritable livre d’art.

Ce premier tome aussi beau que bouleversant nous fait attendre avec la plus grande impatience le deuxième tableau de ce diptyque.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (3)

note de la critique de SuperMax

Ce premier tome de ce beau diptyque nous dévoile les amours de Léonard de Vinci, en retraçant de façon romancée son histoire avec Gian Giacomo Caprotti, surnommé le Salai par Leonard, c'est à dire le diable en italien. Le dessin est magnifique, en particulier les doubles pages, surprenantes de détails et de finesse.

Posté le 13/05/2014 à 23h02

Il me fait bien de l'oeil celui là ! J'apprécie de plus en plus la collection Noctambule chez Soleil qui propose vraiment de beaux albums.

Posté le 31/03/2014 à 15h46

Les dessins sont superbes. Mon prochain achat sans aucun doute !

Posté le 25/03/2014 à 09h45