ZOO

Les Aigles de Rome - T5 : Les Aigles de Rome - Livre V

couverture de l'album Les Aigles de Rome - Livre V

Série : Les Aigles de RomeTome : 5/5Éditeur : Dargaud

Scénario : Enrico MariniDessin : Enrico MariniColoriste : Enrico Marini

Genres : Historique

Public : À partir de 16 ans

Prix : 13.99€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

La tension est à son comble entre Arminius et Marcus. Bernées par leurs prétendus alliés germains, les légions romaines se dirigent vers la forêt de Teutoburg tels des cochons guidés vers l’abattoir. Enrico Marini signe dans ce nouveau tome le point culminant des Aigles de Rome, déployant un rythme scénaristique haletant et un génie graphique à couper le souffle.

Trahi par son frère de lait Arminius, redevenu Ermanamer, Marcus est emprisonné par ses compatriotes romains, refusant de donner foi à ses récits de complot et de trahison. Alors que les troupes de Varus se dirigent vers ce qui sera la plus grande défaite romaine sous le principat d’Auguste, Marcus devra déployer tous les stratagèmes possibles pour sauver sa maîtresse Priscilla et leur fils illégitime Titus.

Depuis qu’il a démarré sa série en 2007, Marini a toujours su que son histoire le mènerait à ce cinquième tome, sur les rivières rouges du sang romain versé par les germaniques à Teutoburg. Mêlant intrigues politiques, histoires adultères et vérités historiques, il construit toujours son récit sur la rivalité opposant le romain Marcus et son frère germanique d’adoption Arminius/Ermanamer.

La beauté de ce cinquième tome repose dans le talent graphique déployé par Enrico Marini. Ses personnages, pris dans les rouages de leurs destins, déploient des traits d’une sublime beauté pour mieux émouvoir le lecteur dans leur effroi. Une mention spéciale est à décerner à la double planche de bataille immergeant totalement le lecteur dans cet affrontement historique. Le rouge de la mort coule à flots sur les personnages pleins de vie, entraînant le lecteur dans l’horreur et l’honneur de la guerre.

Le glas sonne pour les légions de Varus. Enrico Marini apporte la dernière touche historique à son récit en retraçant cette bataille qui fit trembler l’Empire romain sur ses fondations. Un grand chef d’œuvre de la bande dessinée historique, qui fera date.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants