ZOO

Les aventures de Victor Billetdoux : La Pyramide oubliée - 1976 (Janvier 2021)

couverture de l'album La Pyramide oubliée - 1976

Série : Les aventures de Victor BilletdouxÉditeur : Les Aventuriers de l'étrange

Scénario : Pierre WiningerDessin : Pierre Wininger

Genres : Aventure

Prix : 14.50€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Inédite depuis 1976, cette première version de la Pyramide Oubliée de Pierre Wininger est aujourd’hui rassemblée sous la forme d’un volume 0 qui rejoint la série « Les aventures de Victor Billetdoux » rééditée intégralement par les Aventuriers de l’Étrange depuis 2017. Une très belle occasion de relire cette passionnante histoire!

Initialement parues dans les Circus 5 à 8, ces planches en noir et blanc qui nous sont présentées ici diffèrent néanmoins de la version finale récemment réédité par les Aventuriers! Et c’est justement tout l’intérêt de les redécouvrir dans ce volume 0.



La Pyramide oubliée est la première aventure de Victor Billetdoux,

La Pyramide oubliée est la première aventure de Victor Billetdoux,
© Les aventuriers de l'étrange

En envisageant la publication en album, en 78, Pierre Wininger avait décidé de tout redessiner, faisant radicalement évoluer son dessin vers un style plus contrasté, plus marqué par l’influence de Tardi! Toutefois, cette première version contient déjà toute la force du scénario et la fluidité de la narration qui vont être la marque de fabrique de la série.

Nous retournons donc au début du XXIème siècle, entre le Caire et Paris, dans les pas du journaliste Victor Billetdoux et son ami l’égyptologue Charles Hippolyte Constant. Tous deux s’intéressent au récit de Sir Alexandre Appelton, un éminent archéologue parti faire des relevés dans la pyramide de Neferhotep, retrouvé seul, un jour, comme pris de folie.



Cette réédition bénéficie d’une colorisation inédite par Marie Galopin

Cette réédition bénéficie d’une colorisation inédite par Marie Galopin
© Les aventuriers de l'étrange

Les deux apprentis détective glissent alors au cœur d’une intrigue captivante qui parle d’anciennes croyances, de sombres secrets pharaoniques et d’un savant fou qui voit dans ses recherches, l’occasion de se venger de ces scientifiques qui le rejetèrent jadis.

On le comprend assez vite, Pierre Wininger et son héros renvoient à des atmosphères telles qu’on a pu en croiser avec Adèle Blanc-sec, par exemple! Un côté pittoresque, désuet et un scénario qui pose les bases d’un univers qui louche timidement vers le steampunk, avant l’heure. On est réellement pris par ces multiples rebondissements et par ce dessin épuré qui donne l’impression de rester à l’état d’ébauche, parfois.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants