ZOO

Les enquêtes polar de Philippine Lomar - T4 : Total Respect ! (Mai 2019)

couverture de l'album Total Respect !

Série : Les enquêtes polar de Philippine LomarTome : 4/4Éditeur : Editions de la Gouttière

Scénario : Dominique ZayDessin : Greg BlondinColoriste : Dawid

Genres : Aventure, Polar / Thriller

Public : Tout public

Prix : 12.70€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

0.0

Dessin

0.0

Quand Zoo et Philippine Lomar se rencontrent, cela donne… une exposition hors-les-murs au festival d’Amiens, qui débutera le lendemain de la parution du quatrième tome de la série: Total respect !

Pour la sixième année, Philippine Lomar, adolescente reconnaissable à sa chevelure rousse attachée en queue de cheval, se retrouve au cœur d’une exposition au zoo d’Amiens. Et pour la première fois, les auteurs de la série, Dominique Zay (scénariste) et Greg Blondin (dessinateur) seront présents une heure chaque jour, pendant le premier week-end des 24es Rendez-vous de la BD d’Amiens, afin de dédicacer le livre Zizanie au Zoo, créé spécialement lors de la précédente édition du festival. L’occasion pour les jeunes lecteurs de CM2 et plus de découvrir ou de retrouver la plus célèbre détective amiénoise, qui a débuté sa carrière en venant au secours d’une élève victime de racket (tome 1 : Scélérats qui rackettent). Philippine s’est ensuite intéressée au cas d’une collégienne entichée d’un bad boy malintentionné (tome 2 : Le Braqueur des cœurs), puis à la pollution du fleuve local, la Somme (tome 3 : Poison dans l’eau).

Un comportement inacceptable

Comme pour faire le lien avec sa dernière enquête, sa quatrième affaire commence par une tranquille partie de pêche, où Philippine se moque gentiment de son tonton Gégé. Il faut dire que ce dernier sort de l’eau davantage de détritus que de poissons. Pour se faire pardonner, elle va lui chercher une boisson dans la cabane en bois où il range son matériel. Quelle n’est pas la surprise de la jeune fille d’y découvrir une intruse de son âge ! Usant d’arguments persuasifs, Philippine parvient à gagner la confiance de son interlocutrice, prénommée Rosa, qui avoue avoir fugué de chez elle. Il s’avère que Marc, le compagnon de sa mère, un professeur de tennis aux muscles saillants et sourire ultra bright, cache bien son jeu : il frappe aussi bien la maman de Rosa que les balles jaunes. Révoltée par ce comportement violent inacceptable, Philippine promet de mettre fin aux agissements de celui qui a franchi la ligne.

Comment ne pas s’attacher à cette ado intrépide et courageuse, orpheline de père, qui aime jouer avec les mots et avec ses poings ? D’ailleurs, ce nouvel album mêle comme à l’accoutumée, une intrigue parallèle à la principale: ici l’entraîneur de boxe de Philippine va avoir affaire à la police de manière inattendue. Les premiers fans de la série retrouveront avec plaisir les personnages récurrents que sont la mère de Philippine, sourde et muette mais d’une perspicacité remarquable, Mok, le chef de la cité, sans oublier un vieux monsieur barbu, montre de gousset à la main, qui apparaît discrètement dans chaque épisode et que les Amiénois n’auront aucun mal à reconnaître (à Zoo aussi, on aime ménager le suspense !). Associées au dessin pêchu et flirtant avec le manga de Greg Blondin, les couleurs de Dawid mettent en valeur les paysages bucoliques et urbains de Picardie, qui donnent envie de visiter la région.

L’objectif premier de cette série policière n’est pourtant pas d’attirer les touristes mais bien de proposer aux collégiens ayant épuisé les Seuls ou autres Légendaires des bandes dessinées de qualité, abordant des thématiques qui les concernent, problèmes environnementaux et violence conjugale inclus. Nul doute qu’avec Total Respect !, les lecteurs seront pris dans les filets de Philippine Lomar (dont le nom s’inspire de celui du détective Philip Marlowe, créé par Raymond Chandler), car Dominique Zay a innové dans ce quatrième tome des aventures de la justicière en arrêtant le scénario sur un cliffhanger qui appelle une suite que l’on espère trépidante. Petite confidence : elle devrait cette fois se dérouler en grande partie dans la capitale française.

Article publié dans le magazine Zoo n°71 Mai - Juin 2019

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants