ZOO

Les Vestiges de l'aube - T1 : Morts en série (Mars 2014)

couverture de l'album Morts en série

Série : Les Vestiges de l'aubeTome : 1/2Éditeur : Dargaud

Scénario : David S Khara, S. Khara, Serge Le TendreDessin : Frédéric PeynetColoriste : Frédéric Peynet

Genres : Fantastique, Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.99€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Meurtres en série agrémentés d’une amitié entre un vampire solitaire et un flic un peu à la dérive, voici les ingrédients du premier tome des Vestiges de l’Aube. L’enquête amorcée par cette série tirée du roman à succès de David S. Khara semble truffée de clichés mais la mise en place de l’intrigue est si maitrisée qu’elle en devient captivante.

Morts en série mèle deux histoires dans son intrigue. D’un côté, l’enquête sur un tueur en série, menée par un policier traumatisé par les attentats du 11 septembre 2001. Détruit par cette tragique journée où il a tout perdu, il ne trouve un peu de réconfort qu’en partageant sa passion pour le cinéma sur un forum.

De l’autre, la narration s’attarde sur l’amitié entre ce flic et un vampire. Né au XIXe siècle, ce noctambule vit terré en proie au manque et à la douleur. Il est partagé entre son besoin de sang et son désir de justice. Cette amitié, née sur le net, laisse la place à certains secrets…

Les deux fils de l’histoire se croisent puis se mêlent avec un rythme soutenu. L’enquête se construit indice après indice formant une toile de plus en plus dense. Les révélations autour du meurtrier en série ne prennent pas le pas sur les deux personnages principaux, qui ont une véritable épaisseur. Leurs caractères marqués rendent d’autant plus crédibles les péripéties qu’ils vivent. Quant au coup de théâtre final, il nous tiendra en haleine jusqu’au second volet de l’enquête.

L’avancée de l’action est accompagnée par des traits réalistes et un découpage mélangeant astucieusement plans d’ensemble et gros plans. La maitrise de la mise en scène graphique est particulièrement visible dans les planches sur le 11 septembre à la tension insoutenable et à l’effet dramatique bluffant.

Ce premier tome réussi devrait plaire aux lecteurs du roman originel et donner envie aux autres d’enquêter…

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants