ZOO

Les Voleurs de Carthage - T1 : Le Serment du Tophet

couverture de l'album Le Serment du Tophet

Série : Les Voleurs de CarthageTome : 1/2Éditeur : Dargaud

Scénario : AppolloDessin : Hervé TanquerelleColoriste : Isabelle Merlet

Genres : Aventure, Historique, Humour

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.99€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.0

Dessin

4.5

Des déserteurs qui tombent sur une caravane et kidnappe une prêtresse. Voila une histoire qui commence mal, surtout pour la prêtresse, mais le voile ne fait pas la vestale et le syndrome de Stockholm guette nos ravisseurs... du muscle ou du cerveau qui sera le vainqueur ? Voilà une question à laquelle Appollo et Tanquerelle répondent avec humour et férocité.

Les auteurs proposent un saut dans le temps, pendant le siège de Carthage que les Romains s'emploient depuis trois ans à faire chuter, sans succès. Et en périphérie de l'Histoire se joue l'histoire de mercenaires déserteurs, obsédés par le fric et le sexe, d'une voleuse prêtresse, d'un fat ruiné et d'un bossu philosophe. Belle équipe de bras cassés en vérité, aussi attachante qu'elle est veule, cupide et cruelle.

Le scénario est tout ce qu'il y a de plus classique et les héros rassemblés fortuitement (il a quand même bon dos le hasard) vont dévaliser le Fort Knox local, il vont piller le temple de... On s'en fout, c'est pas ça l'important ! Une association de malfaiteurs sur fond de guerre... Nos héros en ressortiront-ils indemnes ? En ressortiront-ils grandis ?

Le dessin... ressemble fichtrement à du Sfar avec qui Hervé Tanquerelle a travaillé, alors à moins de détester ce style, vous pouvez vous y vautrer. Les visages faussement naïfs sont expressifs et le jeu de couleurs d'Isabelle Merlet, surtout ses clairs-obscurs, ajoutent du relief aux personnages. Mention spéciale pour le dessinateur qui a osé montrer une femme canon avec du poil sous les bras... par souci de vérité historique ou par préférence esthétique ? Telle est la question.

Dans cet album il y a des éléphants, des belles meufs, des Romains vicieux et cruels, des assiégés, des Numides, un désert et des tribus barbares et ce n'est ni L'Odyssée d'Astérix, ni Les Olives noires... mais un univers grinçant et drôle, quelque part entre les deux, nourri des deux. A lire avec plaisir, mais par les plus grands d'entre nous.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants