ZOO

Sortilèges - T3 : Livre 3

couverture de l'album Livre 3

Série : SortilègesTome : 3/4Éditeur : Dargaud

Scénario : Jean DufauxDessin : José-Luis MunueraColoriste : Sedyas

Genres : Aventure, Fantastique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.99€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

Blanche a commis l’irréparable et, avec l’aide de Maldoror, toutes les forces obscures sont maintenant engagées dans sa lutte pour reprendre le pouvoir. Jean Dufaux et Jose Luis Munuera ne reculent devant rien pour réveiller nos zygomatiques gothiques : la suite de Sortilèges, douce alliance d’humour noir et de graphismes cartoonesques, est une belle réussite.

Etrangement, après avoir tué sa mère de sang-froid, Blanche a bien du mal à rassembler ses hommes et s’attirer la sympathie de son peuple. Heureusement pour elle, elle peut compter sur Maldoror et son armée zombie, mais aussi sur sa lamentable concurrence au trône, dont le félon Saumure.

Jean Dufaux maîtrise désormais parfaitement le comique de son sortilège et s’en donne clairement à cœur joie avec son collègue José Luis Munuera, pour le plus grand plaisir des lecteurs. Entre son armée zombie à l’ego bien trempé, toutes les pestes qui errent dans le sillon de Maldoror et les boulets qui constituent la cour du roi, tous les ingrédients sont rassemblés pour enchaîner les gags. Cet humour s’allie à un univers pourtant sombre où les mères ne sont pas à l’abri de leurs filles.

Ce conte de fées aux relents de souffre du monde d’En-bas est rondement mené par le pinceau de José Luis Munuera. Habitué aux bandes dessinées humoristiques, il dépend des personnages hauts en couleur et des situations loufoques. Il parvient toutefois à respecter une certaine solennité propre aux univers de Jean Dufaux en général, et à Sortilèges en particulier.

Vous pensiez improbable l’alliance d’un univers gothique burtonien à l’humour percutant de Goscinny ? Cette potion magique existe et se doit d’être arrosée de sortilèges pour être consommée sans aucune modération !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants