ZOO

Tarzan - T1 : Seigneur de la jungled (Mars 2021)

couverture de l'album Seigneur de la jungled

Série : TarzanTome : 1/17Éditeur : Soleil

Scénario : Christophe Bec, Stevan SubicDessin : Russ ManningColoriste : Facio, Hugo Sebastian Facio

Genres : Aventure

Prix : 17.95€

Voir la bande-annonce
ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Créé en 1912, le célèbre « seigneur de la jungle » a de très nombreuses fois vu ses aventures adaptées, soit sur grand écran, soit en bande dessinée, devenant ainsi une indémodable icône, l’archétype du héros parfait! Aujourd’hui, Christophe Bec et Stevan Subic nous proposent de revenir aux sources du personnage. Retour en Afrique.

Si, actuellement, Tarzan reste d’actualité, c’est principalement parce que dès ses débuts dans les revues pour lesquelles écrivait Edgar Rice Burroughs, le héros au pagne en peau de panthère est devenu un phénomène retentissant, se déclinant sur une multitude de supports, incarné sous les traits d’une horde d’acteurs athlétiques ou sous le crayon des artistes les plus réputés. Aujourd’hui, qui ne connaît pas le fameux cri qui fait trembler l’écran de télé ou les premières hésitations du sauvage qui s’approche de la belle Jane?


Il sera élevé par les grands singes et deviendra Tarzan

Les parents de l'enfant s'échouent sur les côtes de l'Afrique équatoriale © Soleil

Modernisé au fil du temps, Tarzan est resté le symbole d’une certaine forme d’aventure fascinante, au rythme effréné. Le lecteur est entraîné à la découverte de mystérieuses cités perdues gouvernées par des princesses magnifiques, une jungle fantasmée et dangereuse!

Toutefois, à l’exemple du film Greystoke qui présentait une version nettement plus réaliste et fidèle au premier roman, Christophe Bec s’attache à retrouver cette fibre sauvage et crue avec ce premier volume qui s’inspire du texte original, sans pour autant en être une adaptation fidèle, même s’il s’en rapproche.


Il sera élevé par les grands singes et deviendra Tarzan

Il sera élevé par les grands singes et deviendra Tarzan © Soleil

Tarzan nous apparaît robuste, aux contours mal dégrossis. C'est cette naïveté insouciante que Burroughs lui avait donné au départ. Il retrouve cette stature monolithique connu de tous, cette force de caractère qui va faire de lui ce héros intemporel que l’on aime plus d’un siècle après sa création!

L’écriture est fluide et entraînante, servie par un dessin tout en contraste. Des paysages inquiétants, mais magnifiques, nous sont offerts. Cette jungle a peut-être perdu son cliquant hollywoodien, mais elle vibre d’une vraie tension, on est dans ces branchages, on entend les feuilles craquer, on devine un grognement ou une bande de guerriers qui se faufilent…

Tarzan sera en quête d'identité

Tarzan en quête d'identité © Soleil

Ce premier volume pose les bases d’une nouvelle vision plus sèche, mais captivante. Vivement la suite!

Pour aller plus loin

Anecdotes

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants