ZOO

Thérapie de groupe - T2 : Ce qui se conçoit bien (Janvier 2021)

couverture de l'album Ce qui se conçoit bien

Série : Thérapie de groupeTome : 2/2Éditeur : Dargaud

Scénario : Manu LarcenetDessin : Manu Larcenet

Genres : Humour

Public : À partir de 12 ans

Prix : 15.00€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

À l’issue du premier tome, Jean-Eudes de Cageot Goujon, alias Manu Larcenet, consentait à se faire interner en psychiatrie dans l’espoir de retrouver l’inspiration grâce à laquelle il avait été si célèbre et si adulé dans le monde du 9e art. Bienvenue à la clinique « Les petits oiseaux joyeux »!

Inspiré par le poème de Charles Baudelaire, L’Albatros, Manu Larcenet crée un nouveau héros de BD, Albatrosman, l’avatar d’un super héros à la sauce franchouillarde. Hélas, ses ailes démesurées auront vite raison de ses foireuses aventures. Ravi de pouvoir consommer en toute légalité tout un tas de drogues, Manu accepte de participer à un atelier d’art sous l’œil averti de son animatrice, Marie-Apolonia. Au fil de ses multiples tentatives, il convoque une foule de célébrités littéraires, de Baudelaire à Stendhal en passant par Nietzsche et Nicolas Boileau (qui lui inspire le titre de l’album) : « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement ». Dans ses délires créatifs, il invitera aussi quelques grands noms de la peinture, Brueghel, Bosch et imaginera un hilarant pastiche de western, La Ruée vers l’art, avec Van Gogh, Klimt, Gauguin, Klee et Modigliani.

Le héros est désormais hébergé par la Clinique des Petits Oiseaux Joyeux

Le héros est désormais hébergé par la Clinique des Petits Oiseaux Joyeux
© Dargaud

Ce vol au-dessus d’un nid de coucou est un délire constant ponctué de nombreux clins d’œil tous azimuts, comme la parodie de débats à la BFMTV animés par un certain Jean-Jacques, journaliste vedette de la chaîne. Dialogues et textes percutants, composition des planches qui fourmillent d’un luxe de détails cocasses, superbe travail sur la couleur, visiblement Larcenet s’éclate au détour de chaque page. Son lecteur aussi. Nul doute que dans le prochain tome de ce triptyque, il retrouvera l’étoile qui danse!

Article publié dans le Mag n°79 - Janvier - Février 2021

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants