ZOO

UCC Dolores - T1 : La trace des nouveaux pionniers

couverture de l'album La trace des nouveaux pionniers

Série : UCC DoloresTome : 1/1Éditeur : Glénat BD

Scénario : Didier TarquinDessin : Didier TarquinColoriste : Lyse Tarquin

Genres : Science-Fiction

Public : À partir de 16 ans

Prix : 13.90€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

Didier Tarquin reprend la route des étoiles mais sans Lanfeust. En quelques pages, il embarque Mony, orpheline tout juste majeure et sortie d’un couvent, et Kash, pilote désabusé et bagarreur, à bord de l’UCC Dolorès. Seul aux commandes de ce western intergalactique colorisé par Lyse Tarquin, il décolle à toute berzingue. Ses passagers-lecteurs seront ravis des turbulences !

Sur le parvis du couvent de l'Eglise des Nouveaux Pionniers, Mony découvre l’héritage que lui ont laissé ses parents : un vaisseau de guerre, à conduire hors de son box dans quelques heures sous peine de surtaxe salée. Terrifiée, scandant ses prières, elle part donc en quête d’un pilote et se retrouve dans les bas-fonds, prise pour cible...


Course-poursuite interstellaire, mystères à foison et trésor de guerre perdu : Didier Tarquin s’éclate visiblement avec sa nouvelle saga. Grand spectacle, humour et références tout azimut, son scénario use de ficelles classiques mais en a visiblement sous le capot. Il carbure aux révélations bien dosées sur le passé de Mony, qui sort peu à peu de son rôle d’oie blanche, et aux coups de théâtre qui donnent corps à toute la faune de ce Far West galatique.

Tout lecteur du désormais classique Lanfeust reconnaîtra immédiatement le trait et les physiques fétiches de Didier Tarquin. Ultra-dynamiques, ses planches régaleront les amoureux de SF grâce à leurs multiples clins d'oeil sans rebuter les néophytes, aisément comblés par la fluidité de l’action et le sens du détail de Tarquin. Les couleurs dosées finement par Lyse Tarquin rendent crédible chaque lieu, conciliant les effets bleutés futuristes et l’atmosphère poisseuse d’une arène de combat ou d’une île « en pleine évangélisation ».

L’ouverture du triptyque du Cristal rouge, le premier d’UCC Dolores est une superbe promesse faite aux amoureux de space-opera : vous allez être payés cash en action et en rebondissements !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (3)

note de la critique de jujube

Un sentiment de déjà vu. :( J’attendais plus d'originalité de cette nouvelle série très "markétée".

Posté le 19/03/2019 à 21h52

note de la critique de nicholas

Une nouvelle série de Didier Tarquin, qui plus est non éditée aux éditions Soleil, c'est une nouveauté très attendue par le petit monde de la BD. Si le dessin de Didier Tarquin est toujours aussi impressionnant, renforcé par la très belle mise en couleur de sa femme, le scénario (peut-être d'ailleurs plus le story-board) est plus poussif, avec un gros creux au milieu de ce premier volume. Deuxième opus à confirmer...

Posté le 18/03/2019 à 22h16

Ajouté dans ma wishlist

Posté le 30/01/2019 à 22h32