ZOO

Urban - T5 : Schizo robot (Mai 2021)

couverture de l'album Schizo robot

Série : UrbanTome : 5/5Éditeur : Futuropolis

Scénario : Luc Brunschwig, Roberto Ricci

Collection : Albums

Genres : Science-Fiction

Public : À partir de 12 ans

Prix : 16.00€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Débuté il y a tout juste 10 ans, Urban, de Brunschwig et Ricci, se conclut avec ce dernier volume qui nous ramène en 2059, au cœur de Monplaisir, la cité futuriste de Springy Fool qui voit son œuvre s’écrouler complètement sous ses yeux. Son dernier recours, Zachary Buzz, le jeune interceptor adulé de tous…

Au fil des volumes de la série, l’apparente utopie que promettait cette cité entièrement consacrée aux plaisirs de ses visiteurs, s’est transformée en véritable cauchemars, sous l’impulsion des excès de son démiurgique créateur. À grand renfort de surveillance de plus en plus serrée, d’une population manipulée dans ses loisirs et d’un sécuritarisme au service des nantis, nous découvrons que ce cadre prétendument « parfait » se fissure petit à petit! Alors que Springy Fool, le maître d’œuvre, peine à maîtriser cette débâcle, son passé ressurgit et il est temps de rendre des comptes à celle qui l’a jadis aidé et qu’il n’a pas hésité à jeter à la rue.

Le plus grand parc d'attraction de la galaxie

Le plus grand parc d'attraction de la galaxie
© Futuropolis

En parallèle, le jeune Interceptor, Zachary Buzz, pas aussi naïf qu’on aurait pu le penser au premier abord, ne supporte plus de voir ses idéaux de justice foulés du pied par ce système corrompu, bâti sur des bases particulièrement friables. Prenant tout le monde à contre-pied, il fait basculer la situation en transformant son patron en paria, révélant la fragilité d’un pouvoir qui s’effondre sur lui-même.

Avec cet album conclusif, Luc Brunschwig nous propose une très intéressante réflexion sur les limites entre l’utopie et la dystopie, sur cette frontière étroite qui peut faire basculer une société idéale en véritable pouvoir hégémonique, limite fascisant! Il en profite pour faire le point sur tout ce que ses personnages ont pu traverser jusque-là, sur les tenants et aboutissants de ce fascinant thriller SF, bourré de rebondissements, qui donne très envie de tout relire d’un bloc.

Zachary Buzz vient justement d'intégrer la brigade des Urban Interceptors

Zachary Buzz vient justement d'intégrer la brigade des Urban Interceptors
© Futuropolis

Il est pour cela accompagné par les incroyables planches de Roberto Ricci qui livre un travail époustouflant. Tout est plaisir des yeux, les cadrages, les expressions, le très adroit mélange dessin/couleur… Il habite littéralement cet univers qu’il nourrit de mille et un détails, de petites références dans tous les coins.

Une série très impressionnante et très conseillée.

Pour aller plus loin

Feux d'artifices et avenir incertain
Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants