ZOO

Western Love - T1 : La teigne et le gentil

couverture de l'album La teigne et le gentil

Série : Western LoveTome : 1/1Éditeur : Soleil

Dessin : Augustin LebonAuteur :

Collection : Aventure

Genres : Western

Prix : 15.50€

  • ZOO
    note Zoo4.5

    Scénario

    4.5

    Dessin

    4.5
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album La teigne et le gentil

Lorsqu'il rencontre "Molly La Teigne" , dans un bled poussiéreux du Nouveau Mexique, "Gentil" décide de quitter son ancienne vie de hors-la- loi pour la séduire et vivre à ses côtés. Hélas, son passé le rattrape et les deux amants sont séparés...


La critique ZOO sur l'album La teigne et le gentil

Il était une fois dans l’Ouest, une romance western à la sauce piquante. Lebon dessine la brute Linarez et le truand « Gentil ». Pari réussi, on accroche et on en redemande. Enjeux, rythme, dessin, tout concourt au plaisir de la lecture.

Le jeune héros a vraiment l'air d'un va-nu-pieds, fringué un peu comme Terence Hill dans les Trinita ou Mon nom est Personne. D'ailleurs, lui non plus n'a pas de nom : on le surnomme tantôt Gentil, tantôt Crevard, premier indice de la dualité du personnage. Alors qu'il doit simplement faire le repérage d'une banque que la bande à laquelle il appartient veut attaquer, il a la « mauvaise idée » de faire le joli-cœur auprès de Molly qui tient le salon de thé de la ville. C'est que la jolie rousse a son caractère. La preuve, on la surnomme La Teigne ! Mais il est vrai qu'elle a visiblement un faible pour ce beau vaurien…

Sur cette trame apparente de bluette, Augustin Lebon nous surprend avec un western rythmé, à la fois enjoué et violent, qui se lit avec grand plaisir. Il y a un petit côté œdipien puisque Linarez, le chef de la bande, qui est également le père adoptif de Gentil, est un type pour le moins brutal. Faudra-t-il que Gentil tue le père pour vivre sa propre vie ? Qui plus est, le jeune homme est un sacré as de la gâchette ! Et le fait que Teresa, la fille de Linarez, en pince également pour Gentil ne simplifie pas ses affaires…

Western Love, tome 1 - La Teigne et le gentil

Western Love, T. 1 - La Teigne et le Gentil © Soleil, 2023

Il ne s’agit pas pour autant d’un drame shakespearien, mais d’une comédie d’aventure où les rebondissements sont bien dosés. Rien d’édulcoré, même si le titre contient le mot « love » : la dureté de l’Ouest américain n’est pas passée sous silence. On retrouve un peu l’esprit d’[{RED_ALB-20540}]Adios Palomita[{/RED_ALB-20540}] et 500 fusils, bonnes BD western des années 90.

Le dessin est tout à fait à la hauteur et Lebon nous dresse le décor d'une petite ville de l'Ouest aux influences hispaniques. Le physique des personnages est bien travaillé. Une mention au jeu des regards, que l’on peut apprécier dès la couverture. Le découpage est alerte. Les couleurs sont assez pimpantes.

L'histoire est rondement menée et appelle une suite. Gageons que cette nouvelle série western saura faire son trou parmi les existantes.


L'actualité autour de l'album La teigne et le gentil

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants