ZOO

Amour minuscule (Septembre 2018)

couverture de l'album Amour minuscule

Éditeur : Glénat BD

Scénario : Teresa RadiceDessin : Stefano Turconi

Collection : Treize étrange

Genres : Aventure

Prix : 27.00€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.0

Dessin

5.0

Comment vivre un amour et une grossesse quand la guerre sépare ? Après Le Port des marins perdus, Teresa Radice et Stefano Turconi livrent dans Amour minuscule une histoire vibrante de sensibilité et de réflexions sur l’âme humaine. Un trésor.

Quand Iris, jeune femme argentine rencontre Ismaïl en Syrie, l’amour ne tarde pas à faire son nid. Des années plus tard, les voilà en Italie à fonder un foyer et une vie de rêve. Mais c’était avant qu’Ismaïl ne doive retourner dans son pays, pour régler des affaires. Les conflits armés en Syrie rattrapent bientôt l’homme, obligé de revenir clandestinement. Pendant ce temps, sa dulcinée apprend qu’elle est enceinte, sans possibilité de joindre le père. A leur façon, les deux devront vivre leur couple à distance : l’un bravant le tonnerre de bombes, l’autre en faisant grandir cet « amour minuscule », sans sombrer dans l’angoisse.

Heureusement, les amoureux ne devront pas vivre cette épreuve tout seuls. La scénariste Teresa Radice puise dans son vécu pour entourer les héros d’Amour minuscule de personnages attendrissants, avec leurs qualités et leurs défauts. De quoi accompagner le récit de réflexions profondes sur l’instinct de survie, le rapport à la religion, la complexité et la force des sentiments amoureux, amicaux et familiaux ainsi que sur l’hérédité de nos erreurs.

Le décor de la guerre, la Syrie, enrichit ces questionnements et cette BD dans son ensemble. Il nous fait voyager entre les souvenirs et l’enfer vécus par le couple et son entourage. Le dessinateur Stefano Turconi n’hésite pas à faire ces bonds dans le temps en changeant de technique tout en gardant une cohérence de couleurs. Ces dernières varient en fonction des ambiances, mais recèlent d’une lueur d’espoir.

Car Amour minuscule est une ode à l’espoir, à savourer de chapitre en chapitre !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants