ZOO

They’re not like us - T1 : No Future (Janvier 2017)

couverture de l'album No Future

Série : They’re not like usTome : 1/2Éditeur : Jungle

Scénario : Eric StephensonDessin : Simon Gane

Collection : Comics

Genres : Comics, Fantastique, Humour

Public : À partir de 16 ans

Prix : 17.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

3.5

Dessin

4.0

Après une tentative de suicide, Syd est enlevée à l'hôpital. Elle rencontre une bande de jeunes qui vivent hors du système. Ils sont eux aussi « différents ». La folie pour laquelle la jeune fille est soignée avec acharnement médical depuis son plus jeune âge n'est en rien une manifestation d'une quelconque tare mentale : elle est télépathe ! Une touchante remise en question intérieure, mais également sociétale.

Après une tentative de sucide, Syd est sortie clandestinement de l'hôpital par un homme surnommé La Voix. La Voix offre à la jeune fille, qui s’avère télépathe, une nouvelle vie, libre et indépendante, dans une colocation avec d'autres personnes aux pouvoirs divers et variés. Mais le caractère despotique et manipulateur du meneur ainsi que les agissements violents de la bande envers les « normaux », insinue le doute dans l'esprit de Syd qui, par ailleurs, ne souviens même plus de son prénom d'origine...

No future est le premier opus d'une série intrigante. Le scénario rythmé d’Eric Stephenson mêle aventure, suspense et pensées philosophiques sur les notions de bien et de mal. Ses personnages sont tous de jeunes adultes et les affinités qui les lient complexifient leur mode de vie pour le moins extraordinaire.

Le trait désormais célèbre de Simon Gane accompagne avec dynamisme ce récit agité. La quantité importante de tracés raides et courts peut parfois désorienter le lecteur dans des compositions qui semblent figées par tant de détails. Mais l'ensemble forme une unité graphique efficace et stylisée, soulignée par la coloration sensible de Jordie Bellaire, qui a deux Prix Eisner à son palmarès !

L’intrigue captive malgré quelques facilités scénaristiques parfois regrettables, dont les personnages stéréotypés. Ce premier tome prometteur d'une série poignante mêle manipulations et remises en question existentielles pour un comics à savourer !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants