ZOO
couverture de l'album

Série : Last Hero InuyashikiTome : 1/10Éditeur : Ki-oon

Scénario : Hiroya OkuDessin : Hiroya OkuAuteur : Traducteur : Quéré david Le

Genres : Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 7.90€

  • ZOO
    note Zoo4.5

    Scénario

    4.5

    Dessin

    4.5
  • note lecteurs4.8
    5 notes pour 3 critiques

Le synopsis du manga

À 58 ans, Ichiro Inuyashiki est loin d’être un modèle pour ses enfants. Vieux avant l’âge, méprisé de tous, il a vécu toute sa vie en employé de bureau minable et n’a pour toute amie que sa chienne Hanako. Comme si cela ne suffisait pas, on lui diagnostique un cancer en phase terminale lors d’un examen de routine… C’en est trop pour le pauvre vieillard. Alors qu’il pleure de désespoir dans un parc en pleine nuit, une lumière aveuglante apparaît… et c’est l’impact !

À son réveil, étendu dans l’herbe, Inuyashiki n’est plus le même. Il a été transformé en cyborg surpuissant, libre de faire ce qu’il veut de ses nouveaux pouvoirs, le meilleur comme le pire. Et il n’est pas le seul dans ce cas…


La critique ZOO

Rien ne prédisposait Inuyashiki à devenir un héros : cet employé de bureau aux revenus modestes trouve plus d'amour dans les yeux de son chien qu'au sein de sa famille. Sa vie de loseur aurait pu s'achever avec son cancer virulent s'il ne s'était pas trouvé sur la route d'extraterrestres qui ont fait de lui une arme de destruction massive à visage humain... Un récit touchant qui en dit beaucoup sur les exclus du Japon actuel.

Inuyashiki voit le tableau de sa vie se noircir de jour en jour : sa fille le présente comme son grand-père pour ne pas avoir honte, son fils le sait lâche et « n’attend rien d'autre de lui », quant à sa femme elle s'épuise dans un job de caissière quand elle n'aboie pas sur le chien. Cet homme que rien ne prédisposait à être l'élu devient du jour au lendemain un cyborg aux capacités dignes d'un super-héros...

© Hiroya Oku / Kodansha Ltd.

Inuyashiki, au physique de lâche, âgé de surcroit, n'est pas des personnages qui font la couverture de séries mangas. Humilié au quotidien, le vieillard est aux antipodes des protagonistes racés de Gantz, la série qui a fait connaître Hiroya Oku. Pourtant l'auteur frappe juste en brossant son portrait de perdant résigné et pitoyable. Ému, le lecteur exultera vite lorsque le papy aura pour la première fois recours à ses pouvoirs. Et cerise sur le gâteau, un adversaire de taille s'annonce...

Si le trait peut sembler froid, il retranscrit bien les relations familiales compliquées. Mais il excelle avant tout dans la représentation des circuits robotiques qui font d’Inuyashiki une machine de guerre. Effrayants et étranges, ces rouages rendent crédible la transformation du héros, même dans l'univers réaliste où il est placé... Même les face-à-face dialogués, pourtant nombreux dans ce tome, prennent bien.

Un héros qui n'en a pas l'air va devoir mettre de l'ordre dans un Japon contemporain. Le combat s'annonce palpitant...


Les 2 actualités autour de l'album


La bande annonce sur l'album

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (3)

note de la critique de maikikou

5.0

Je tiens a remercier culture bd car j ai eu la chance de gagner ce manga qui m a énormément plu a leur jeu concours. excellent livre.

Le 25/10/2015 à 11h08

note de la critique de Spyrale1001

5.0

Très bon livre

Le 25/10/2015 à 11h07

note de la critique de Foulebazar

5.0

Excellent !

Le 24/10/2015 à 16h46